Publicité
20 octobre 2019 - 09:00

Élections fédérales 2019

Marc Faubert, confiant d'être député de Salaberry-Suroît ce 22 octobre

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À la veille du scrutin fédéral 2019, Marc Faubert, candidat du Parti libéral du Canada dans Salaberry-Suroît se dit confiant de pourvoir dire, le 22 octobre au matin, qu'il est le député de la circonscription. C'est par voie de communiqué qu'il a tenu à s'adresser, pour la dernière fois, aux électeurs avant le jour J

« Ma démarche politique n’est pas l’histoire d’un seul homme, c’est l’histoire d’une équipe. Une équipe qui a été mise en place il y a plus de 24 mois. Avec l’aide de ma famille et de mes ami(e)s, nous avons formé un groupe de personnes appartenant à différentes générations, provenant de différents milieux et même ayant de différentes allégeances politiques. Mon expérience comme entrepreneur, comme père de famille et mes nombreuses implications communautaires au cours des 20 dernières années m’ont amené à comprendre la réalité de nos citoyens. Les nombreuses visites et rencontres auxquelles j’ai pris part m’ont fait voir que nos citoyens détiennent les solutions. Nous avons besoin d’un député assis à la bonne table afin de leur donner une voix forte à Ottawa. Nous n’avons pas besoin d’opposition, mais bien de mobilisation, maintenant plus que jamais. J’ai pris des engagements qui venaient de nos citoyens ; je m’engage à aider notre transport en commun en région, à soutenir nos entreprises d’ici dans la pénurie de main- d’œuvre et dans la transition vers le commerce électronique, à supporter nos médias locaux, et à rattraper le retard que nous avons en ce qui concerne les logements abordables. Je m’engage à appuyer nos aînés, nos familles et nos agriculteurs en les aidant avec des projets concrets et finalement je m’engage à travailler fort pour protéger notre environnement en supportant la transition de nos citoyens et de nos entreprises vers des habitudes plus vertes », souligne-t-il d'entrée de jeu. 

Il ajoute avoir un énorme respect pour la députée sortante, Ann Minh-Thu Quach. « Je la remercie pour son travail, cependant, nous devons nous assurer que Salaberry-Suroît soit plus près de la table décisionnelle. La candidate du Bloc, Mme Debellefeuille base son attaque à mon égard en disant que nous avons besoin de Québécois qui vont défendre nos intérêts. Par contre, pour faire des promesses, il faut pouvoir être en mesure de les réaliser. Je suis Québécois et fier de l’être et je suis prêt à défendre nos intérêts comme Québécois et comme citoyens au sein d’un parti au pouvoir, j’aurai même encore plus de poids pour le faire », poursuit-il. 

En terminant, il affirme qu'il tient à remercier les citoyens de Salaberry-Suroît, les organismes locaux et les nombreuses entreprises qui  lui ont ouvert leurs portes au fil de cette campagne. « J’aimerais aussi remercier nos élu(e)s municipaux pour leur accueil dans les différents évènements et conseils de ville. Merci à nos médias locaux pour leur couverture complète de cette campagne électorale. Finalement j’aimerais remercier mon équipe pour leur travail et leur dévouement », conclut-il. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.