Publicité
11 octobre 2019 - 10:27

Élections fédérales 2019

Claude DeBellefeuille fait le bilan de sa campagne

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

À 10 jours du jour de l'élection fédérale, la candidate bloquiste dans Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, se dit très satisfaite de sa campagne. « Honnêtement, lorsque je me suis lancée, il fallait avoir du courage, de la détermination et des convictions profondes. Aujourd’hui, le vent est bon: je suis fière de représenter le Bloc Québécois et fière du travail accompli par mon chef Yves-François Blanchet », déclare d’entrée de jeu la candidate.

Au cours des dernières semaines, la candidate a rencontré plusieurs centaines de citoyens de tous les âges, a découvert de nombreuses entreprises d’ici et a discuté avec de plusieurs organismes communautaires. Partout où elle allait, la candidate dit avoir senti une bonne énergie et un accueil des plus chaleureux.

« Vraiment, ce que je préfère en campagne électorale c’est d’aller à la rencontre des gens et de découvrir à quel point notre comté regorge de trésors! » 

De plus, plusieurs dossiers locaux considérés comme prioritaires pour Salaberry-Suroît ont été mis de l’avant par madame DeBellefeuille. « C’est important de discuter des enjeux locaux et des projets qui nous tiennent à coeur. Ça démontre le sérieux de notre préparation et de nos connaissances des besoins de la circonscription », souligne la candidate, qui a publiquement pris position dans les dossiers environnementaux et en agriculture, mais également en ce qui concerne la voie maritime, la sécurité ferroviaire et le logement social.

Proximité et confiance

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, a fait 4 visites dans Salaberry-Suroît depuis l’annonce de la candidature de Claude DeBellefeuille. Selon la candidate, sa présence dans le comté de l’importance qu’il accorde au travail de terrain, avec les citoyens. « Pour incarner et perpétuer cette proximité, je prévois ouvrir 3 bureaux de circonscription, un dans Beauharnois-Salaberry, un autre dans le Haut-Saint-Laurent et le dernier dans Soulanges afin de bien desservir notre grand comté », explique la candidate.

Bien que plusieurs sondages démontrent une remontée du Bloc Québécois, la candidate reste pourtant prudente. « Ce sont les Québécoises et les Québécois qui ont la possibilité d’envoyer des députés bloquistes à Ottawa afin d’obtenir la balance du pouvoir, et forcer le gouvernement fédéral, peu importe sa couleur, à respecter les intérêts et les valeurs du Québec. » 

Une campagne positive 

Madame DeBellefeuille est fière de sa campagne positive, axée sur ses propositions, sans être tombée dans la guerre d’attaques entre la pertinence d’un parti politique ou d’un autre. « Je sais que les électrices et les électeurs sauront faire la part des choses. Les attaques répétées du candidat libéral contre les partis d’opposition tombent à plat parce que les gens savent que j’ai bien travaillé lorsque j’étais députée, tout comme la députée sortante» 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.