Publicité
1 octobre 2019 - 14:00

Élections fédérales 2019

Joan Gottman dévoile ses sept engagements pour les aînés

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Des milliers de personnes âgées de la circonscription de Salaberry-Suroît vivent dans l’isolement et la pauvreté. C’est pourquoi Joan Gottman, candidate pour le NPD participerace mercredi, à un débat sur les aînés organisé par l’AQDR. Elle profite de l'occasion pour dévoiler les sept solutions concrètes du NPD pour les aînés de Salaberry-Suroît

Parce que personne ne devrait finir sa vie dans la pauvreté, voici ce que le NPD propose pour les aînés s'il est porté au pouvoir, le 21 octobre prochain: 

  1. Programme d’assurance médicaments universelle et publique : plus besoin de payer à la pharmacie, seulement présenter votre carte d’assurance maladie;
  2. Programme de gratuité des soins dentaires et de la vue;
  3. Construction d’un demi-million d’unités de logements abordables au cours de la prochaine décennie;
  4. Augmentation des prestations de pension et du supplément de revenu garanti;
  5. En travaillant avec les provinces, des investissements dans les services et soins à domicile;
  6. Pour les vétérans – élimination des retards et amélioration de la prestation de services;
  7. Investissement à Service Canada pour que nos aînés puissent facilement parler à quelqu’un.

 « Nos aînés méritent mieux » dit Mme Gottman. Pour voir le détail sur la plateforme du NPD, rendez-vous sur le site

400 personnes retraitées aidées par le NPD 

Joan a pris le temps de parler à Anne Quach et à son équipe de la situation dans la circonscription. « Rien que cette année, au moins 400 personnes retraitées se sont présentées et ont reçu de l’aide en lien avec leurs problèmes financiers, principalement concernant la pension du Canada et le supplément de revenu garanti » dit la candidate. « Régulièrement, ces personnes ont été obligées de déclarer faillite ou sont sur le bord de le faire, après avoir contribué toute leur vie. Ce n’est pas normal ».

Elle ajoute que sans exception ces personnes ont beaucoup de difficulté à rejoindre un agent de Service Canada par téléphone malgré de multiples tentatives. Sans exception, ils peinent à joindre les deux bouts, et assumer les coûts des médicaments, du loyer et de l’épicerie.

Les intervenants sur le terrain qui travaillent avec les personnes âgées constatent tous les jours la précarité financière dans laquelle ils vivent. Par exemple, de nombreuses personnes qui utilisent le service la Popote Roulante doivent demander un crédit et payent leurs repas en retard. La liste d’attente pour un logement social et abordable à Valleyfield est de 5 ans. "C'est inacceptable", conclut Mme Gottman. 


 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.