Publicité
30 septembre 2019 - 12:00

Candidat du Parti libéral du Canada dans Salaberry-Suroît

Se soucier du bien-être de nos aînés, un des engagements de Marc Faubert

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

S'il est réélu le 21 octobre prochain, le Parti libéral du Canada sera soucieux du bien-être de ses aînés. Saviez-vous que dans la circonscription de Salaberry-Suroît, ceux-ci représentent 20% de la population, soit une personne sur cinq? Pour Marc Faubert, candidat  local pour le PLC, « le gouvernement libéral fédéral veillera à la santé financière des aînés et les aidera à vieillir chez eux grâce à des mesures incitatives. »

Marc Faubert rappelle que le gouvernement libéral a augmenté les suppléments de revenus garantis pour près d’un million d’aînés le faisant passer de 3500$ à 5000$ au cours de son dernier mandat. Cela représente 947$ par année pour chaque aîné admissible.

Il ajoute aussi que dès son élection en 2015, le gouvernement de Justin Trudeau a ratifié un accord historique afin de renforcer le plan de pension du Canada pour fournir aux canadiens une retraite et la maintenir à 65 ans plutôt que 67 ans comme le souhaitait le précédent gouvernement. Cependant, selon lui, il reste encore beaucoup à faire.

Pour Marc Faubert, « il faut maintenant s’attaquer, en partenariat avec le Québec, à l’accessibilité aux logements de qualité, permettre à nos aînés de vivre plus longtemps et en santé et encourager le maintien à domicile le plus longtemps possible. En ce sens, 11 milliards de dollars seront affectés à cette mesure pour les 10 prochaines années. Nous soutenons les aidants naturels grâce à un nouveau crédit d’impôt et de nouvelles prestations pour les proche-aidants ». Pour Marc Faubert, « aucun autre gouvernement ne s’est tant préoccupé de nos parents vieillissants que le gouvernement Libéral, et je suis convaincu que nous pouvons faire encore plus. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.