Publicité
27 septembre 2019 - 10:00

Élections fédérales 2019

Claude DeBellefeuille lance son opération de plantation d'arbres

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Claude DeBellefeuille, candidate du Bloc Québécois, a profité de la Semaine de l’arbre et de la biodiversité pour lancer sa vaste opération de plantation d’arbres partout dans la circonscription de Salaberry-Suroît pour compenser les émissions en gaz à effet de serre engendrées par sa campagne électorale.

À lire également

En tout, plus de 20 chênes bicolores seront plantés chez des citoyens. « Il est nécessaire de passer à l’action dès maintenant, nous ne pouvons plus nous permettre de remettre à demain. Chaque geste compte.»

La candidate souligne que les candidats des principaux partis dans Salaberry-Suroît mènent à divers degré une campagne verte. « Quand tu veux vraiment atteindre tes objectifs, tu mets en place les moyens pour y arriver », juge madame DeBellefeuille.

Passer de la vieille péréquation à la péréquation verte

La candidate est d’avis que tant qu’il ne deviendra pas coûteux de polluer et payant d’être vert, le Canada continuera de polluer et le Québec, avec les investissements majeurs qu’il consent aux énergies propres, peinera à prendre son envol. Il faut remplacer une partie de la vieille péréquation, qui est un chèque d’assistance, par la péréquation verte, qui est une bourse d’excellence pour récompenser les économies innovantes et écologistes. « il sera devenu très payant de faire des efforts pour réduire ses émissions de GES » explique madame DeBellefeuille.

Marche pour le climat

Madame DeBellefeuille profite également de l’occasion pour souligner sa présence, vendredi 27 septembre prochain,  au contingent campivallensien de la grève pour le climat. Elle invite les citoyennes et les citoyens à venir au Parc Salaberry afin de signifier clairement que la priorité, c’est la question environnementale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.