Publicité
25 septembre 2019 - 09:00

La députée sortante Anne Minh Thu Quach était sur place

Joan Gottman inaugure son local électoral dans Salaberry-Suroît

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La couleur orange était bien présente dans le local électoral de la candidature du Nouveau parti démocratique (NPD) dans Salaberry-Suroît, le jeudi 19 septembre dernier lors de l’ouverture officielle. Pour l’occasion, Joan Gottman recevait des partisans d’aussi loin que d’Akwasasne.

La candidate de 51 ans tentera de succéder à la députée sortante Anne Minh Thu Quach, aussi représentante du NPD, le 21 octobre prochain. Cette dernière s’était d’ailleurs déplacée au local électoral de Mme Gottman, situé tout juste devant le Collège de Valleyfield.

« On ne peut pas changer la planète si on ne s’occupe pas des injustices sociales. Je voudrais faire construire plus de logements sociaux 0 émissions dans la région. Je m’engage aussi à offrir aux gens du comté les soins dentaires et les médicaments gratuitement. C’est aussi très important pour moi d’encourager l’achat local », a-t-elle résumé devant les partisans présents pour l’occasion.

Rappelons que cinq autres candidats sont aussi dans la course afin de devenir le prochain représentant de Salaberry-Suroît à la Chambre des communes en vue du scrutin du 21 octobre. Le 26 septembre prochain, Néomédia Valleyfield présentera en direct  des candidats de Salaberry-Suroît dès 19h afin de présenter les différentes plateformes aux électeurs de la région. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.