Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 septembre 2018 - 11:00 | Mis à jour : 28 septembre 2018 - 14:31

Inauguration de son local électoral

Mireille Théôret confiante face au sprint électoral qui l'attend dans Beauharnois

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Même si la campagne électorale est à mi-parcours, rien n'est gagné dans le comté de Beauharnois. C'est ce qu'avance la candidate Mireille Théorêt qui pourrait bien devenir la première femme députée représentant le comté à l'Assemblée nationale en cas de victoire. 

La nouvelle recrue du Parti Québécois possède une solide feuille de route en politique. 

" C'était écrit dans le ciel que je me présenterais un jour comme candidate. Par contre, je ne pensais pas que ça arriverait aussi vite. Quand j'ai reçu l'appel, je n'ai pas hésité à plonger dans cette aventure. Depuis mon arrivée, je sens l'enthousiasme et le support des citoyens de la circonscription. Pour moi, rien n'est joué et je vais donner mon 100% jusqu'au 1er octobre prochain ", indiquait la principale intéressée lors de l'ouverture de son local situé au 165 rue Victoria, à Salaberry-de-Valleyfield

Des appuis de taille

Présents lors de ce moment important pour Mme Théorêt, Claude DeBellefeuille et Serge Deslières tenaient à lui témoigner leurs appuis. " Je la connais depuis longtemps et Mireille est une femme de conviction et dynamique. Elle sera une excellente députée pour le comté. Elle a tout mon appui et je lui ai même proposé de l'accompagner pour son porte-à-porte tellement je crois en elle, mais aussi en toute son équipe", confiait M. Deslières qui a représenté la circonscription de Beauharnois de 2003 à 2008. 

Parmi ses dossiers prioritaires, Mme Théorêt s'attaquerait au rapatriement des services de proximité à l'Hôpital du Suroît, aux problèmes de congestion routière à Salaberry-de-Valleyfield et à Beauharnois et à la promotion des parcs industriels afin de les exploiter à leur plein potentiel. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.