Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La rentrée est dans une semaine

Le réseau collégial s'apprête à vivre une rentrée marquée par le manque de personnel

durée 16h00
15 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

À une semaine de la rentrée, la CSQ s'inquiète de voir certains cégeps incapables d'offrir certains services et même certains cours faute de personnel.

La CSQ et ses syndicats affiliés du réseau collégial demande à Québec de bonifier les conditions de travail du personnel des cégeps afin de contrer une pénurie de personnel qui commence à affecter la mission éducative des établissements du réseau.

Les dirigeants de la centrale et de ses trois fédérations représentant les enseignants, les professionnels et le personnel de soutien du secteur collégial, ont rencontré les médias, lundi à Montréal, afin de faire part de leurs inquiétudes. 

L'attractivité du secteur privé ou même du secteur public entraîne un manque d'enseignants notamment en technique en informatique, en technologie de l'électronique industrielle, soins infirmiers et technique en pharmacie.

Dans certains collèges, plusieurs charges de cours ne sont toujours pas distribuées à des enseignants parce qu'il n'y a pas d'enseignants pour les assumer. 

De plus, les dirigeants syndicaux soulignent que les étudiants qui sortent de deux années de pandémie avec des modes d'enseignement à distance, hybrides ou autres méthodes atypiques sont mal préparés pour assumer ce qu'ils appellent «le métier d'étudiant» et nécessitent des mises à niveau qui représentent une charge additionnelle pour le personnel.

Aussi, le manque de professionnels tels que des conseillers pédagogiques ou des psychologues, déjà criant avant la pandémie, s'est aggravé.

On ne se surprendra pas d'entendre ces récriminations à l'approche de négociations pour le renouvellement des conventions collectives dans le secteur. La CSQ et ses fédérations réclament du gouvernement qu'il bonifie les conditions de travail et les salaires de leurs membres afin de créer une réelle attractivité et une rétention du personnel.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 septembre 2022

Une bourse de 500$ pour une étudiante en Sciences de la nature

La Fondation du Cégep de Valleyfield a procédé à la remise de la bourse Hector-Besner de 500 $ à Annabelle Dupuy, étudiante en Sciences de la nature. La bourse d'études collégiales Hector-Besner vise à encourager les étudiant.e.s du Cégep de Valleyfield à persévérer dans leurs études, leurs projets communautaires ou artistiques, leur implication ...

20 septembre 2022

Plus de 22 000$ amassés pour la Fondation École de la Baie St-François

La 3e édition du Brunch de la rentrée a permis à la Fondation École de la Baie St-François d’amasser la somme de 22,140.00$. « C’est grâce à la générosité de nos partenaires financiers et des nombreux donateurs que nous pourrons poursuivre notre mission auprès des jeunes » s’est exprimé Jacques Smith, au nom des membres du conseil ...

14 septembre 2022

Une bourse de 500 $ pour une étudiante du Cégep de Valleyfield

La Fondation du Cégep de Valleyfield a remis, le 2 septembre dernier, la bourse Gisèle Guérin-Rémillard d’un montant de 500 $ à Sophie Vinet, étudiante en techniques de comptabilité et gestion. La bourse d'études collégiales Gisèle Guérin-Rémillard vise à encourager une étudiante et un étudiant inscrit(e) à temps plein au Cégep de Valleyfield ...