X
Rechercher
Publicité

Entre 2015 et 2021, c'est une baisse de plus de 50% qui a été enregistrée

Diminution importante du nombre d'inscriptions à la Technique d'éducation à l'enfance du Cégep de Valleyfield

durée 11h00
26 avril 2022
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Alors que le besoin de places en garderie est criant, la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) s’inquiète de la réduction de plus de la moitié du nombre d’étudiantes inscrites en Technique d’éducation à l’enfance (TEE) au Cégep de Valleyfield entre 2015 et 2021.

« Il faut donner envie d’une carrière en petite enfance aux jeunes du secondaire. Encore aujourd’hui, nous devons combattre plusieurs préjugés envers les intervenantes en petite enfance. Au-delà des bourses Perspectives Québec annoncées récemment par le gouvernement, il faut une véritable stratégie d’attraction de nouvelles étudiantes vers la technique », estime la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

La Fédération craint que le gouvernement ait mis tous ses œufs dans le même panier en multipliant les formations courtes au détriment de la TEE. « Il y a un enjeu de qualité important dont il faut tenir compte. Travailler avec des enfants de 0-5 ans, c’est aussi important qu’une enseignante au primaire. Or, on ne cesse de niveler les qualifications requises vers le bas », poursuit Mme Grenon.

Pour la FIPEQ-CSQ, la solution passe d’abord et avant tout par une vision à long terme. Selon la Fédération, en Montérégie seulement, il manquera plus de 4000 intervenantes en centre de la petite enfance (CPE) et en milieu familial au cours des cinq prochaines années. « Nous comprenons la volonté du ministère d’agir à court terme pour offrir des places aux parents, mais il faut impérativement briser la tendance qui s’installe par le manque d’attrait de notre domaine. Seulement pour le milieu familial au Suroît, c’est près de 1500 places qui pourraient être offertes aux parents », explique la présidente de l’Alliance des intervenantes en milieu du Suroît (ADIMS-CSQ), Sylvie Bédard.

Un article publié par La Presse, ce mardi, indique qu’entre le 1er avril 2021 et le 31 mars 2022, ce sont 3201 places en CPE et en garderies subventionnées qui ont été créées. Pourtant, selon ce que rapporte La Presse, en 2021, lors de l’étude des crédits, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, avait laissé entendre qu’il visait la création de 5000 à 7000 places.

Des solutions pour renverser la tendance

La FIPEQ-CSQ propose plusieurs mesures afin de stimuler les inscriptions en TEE. Rappelons que la TEE est qualifiante autant pour opérer un milieu familial régi et subventionné que pour travailler en CPE. Outre la promotion et la valorisation de la profession auprès des élèves du secondaire, la fédération propose de rendre les bourses Perspectives Québec plus flexibles et accessibles ainsi que de faciliter le passage d’une formation courte à la technique.

« Il faut sortir de la gestion à la petite semaine des dernières années : abaissement des ratios d’éducatrices formées, réduction du nombre d’heures pour l’Attestation d’études collégiales (AEC), ajout d’une formation non qualifiante de 90 heures, mise en place d’incitatifs massifs pour les formations courtes… Ce qu’il faut, c’est que dès septembre prochain, les inscriptions pour la technique soient à la hausse. Voilà un indicateur de réussite structurant que le gouvernement doit considérer », termine madame Grenon.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 mai 2022

Alloprof bonifie ses services grâce à l’intelligence artificielle

Après deux ans d’absence en raison de la COVID-19, les épreuves ministérielles sont de retour cette année au primaire comme au secondaire. Fidèle à son habitude, Alloprof continue d’améliorer ses ressources pour soutenir la réussite scolaire, en intégrant entre autres de nouvelles fonctionnalités liées à l’intelligence artificielle à sa plateforme ...

16 mai 2022

Un ergothérapeute de la région brille à l'échelle nationale

Un des professionnels du Centre d’apprentissage Molière et Copernic, entreprise qui propose du soutien scolaire et social aux jeunes de Vaudreuil-Soulanges, a récemment été honoré par l'Association Canadienne d'Ergothérapie.  Physiothérapeute, inhalothérapeute, orthophoniste, ergothérapeute, les intervenants qui gravitent autour du milieu de ...

15 mai 2022

Les élèves en Sciences de la nature du Cégep de Valleyfield lancent la revue scientifique 2022

C’est ce vendredi, le 13 mai, en fin d’après-midi que les étudiants du programme d'études Sciences de la nature, accompagnés par leurs enseignants et des techniciens du département des sciences, ont procédé au lancement de la 12e revue scientifique. Annuellement, ce document est publié en version papier et résume et vulgarise les travaux ...