Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une visite bien spéciale pour les petits et grands

Des clowns à l’Hôpital du Suroît rassurent les petits comme les plus grands

Chargement du vidéo
durée 13h00
6 décembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le 10 novembre dernier, grands souliers, marionnettes et vêtements farfelus, déambulaient le bloc opératoire de l’Hôpital du Suroît. Lili (Lise Renaud) et Zazou (Anne-Marie Proton) ont rendu visite aux petits comme aux grands usagers du bloc opératoire. 

Tout juste avant son opération, le petit Mathis s’amuse avec ses deux nouvelles amies au nez rouge. En route vers son intervention médicale, l’enfant est tout sourire dans la voiturette électrique, qui est un don d’un commerce local à la Fondation de l’Hôpital du Suroît. Désormais, la voiture sera utilisée pour apaiser les angoisses des petits usagers de l’hôpital de Salaberry-de-Valleyfield.  

Un patient plus âgé, couché dans son lit du bloc opératoire, a les yeux pétillants en prenant une photo avec les deux clowns, qui sont visiblement venus mettre le sourire aux lèvres des enfants, mais aussi à celles des plus grands.  

Alors que les clowns et leurs marionnettes s’apprêtent à quitter l’unité, un employé s’arrête, leur demandant une vidéo avec elles, qu’il enverra ensuite à sa fille. « Tu vois, ce n’est pas si pire que cela, les hôpitaux », s’exclame l’employé devant la caméra.  

C’est notamment grâce à Catherine Tanguay, médecin ORL (otorhinolaryngologiste) et la proactivité de Luce Lebœuf, chef du bloc opératoire à l’Hôpital du Suroît, et de son équipe que ces petits moments de bonheur ont été rendu possible.  

Pour Dominique Pilon, directeurs des activités hospitalières de l’Hôpital du Suroît, la visite des deux clowns à l’hôpital met du bonheur dans la journée des usagers, mais aussi des employés.  

«C’est ce genre d’initiative qui démontre qu’il y a du beau entre les murs de cet hôpital malgré les défis présents. On œuvre dans le domaine de la santé pour aider les gens et aujourd’hui, je me dis mission accomplie! », a souligné Dominique Pilon en précisant qu’il souhaite à l’Hôpital du Suroît d’autres initiatives de ce genre.  

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Un séjour exploratoire pour découvrir la production horticole

À la suite du succès du premier séjour exploratoire en agriculture qui a eu lieu les 17 et 18 juin derniers, le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands et son Centre de formation professionnelle des Moissons-et-Pointe-du-Lac, en collaboration avec la Fédération de l'UPA de la Montérégie, annoncent la tenue d’un nouveau séjour ...

19 juillet 2022

Mention d'honneur pour une enseignante du Cégep de Valleyfield

L’enseignante en mathématiques du Cégep de Valleyfield, Marie-Ève Provost-Larose a été récompensée par l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC), lors du 41e colloque annuel qui s’est tenu les 8, 9 et 10 juin dernier. L’enseignante reconnue pour son dynamisme et appréciée par ses étudiants a été honorée pour ses accomplissements. ...

18 juillet 2022

Deux étudiantes d'ici voient leurs efforts scolaires récompensés

La Fondation du Cégep de Valleyfield et la Ville de Saint-Constant ont procédé, le 6 juin dernier, à la troisième remise de bourses du Centre d’études collégiales de Saint-Constant (CEC) du Cégep de Valleyfield tenue au Centre Municipal de la Ville de Saint-Constant. Parmi les 18 nouveaux boursiers, deux proviennent de la région. En effet, ...