Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une visite bien spéciale pour les petits et grands

Des clowns à l’Hôpital du Suroît rassurent les petits comme les plus grands

Chargement du vidéo
durée 13h00
6 décembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le 10 novembre dernier, grands souliers, marionnettes et vêtements farfelus, déambulaient le bloc opératoire de l’Hôpital du Suroît. Lili (Lise Renaud) et Zazou (Anne-Marie Proton) ont rendu visite aux petits comme aux grands usagers du bloc opératoire. 

Tout juste avant son opération, le petit Mathis s’amuse avec ses deux nouvelles amies au nez rouge. En route vers son intervention médicale, l’enfant est tout sourire dans la voiturette électrique, qui est un don d’un commerce local à la Fondation de l’Hôpital du Suroît. Désormais, la voiture sera utilisée pour apaiser les angoisses des petits usagers de l’hôpital de Salaberry-de-Valleyfield.  

Un patient plus âgé, couché dans son lit du bloc opératoire, a les yeux pétillants en prenant une photo avec les deux clowns, qui sont visiblement venus mettre le sourire aux lèvres des enfants, mais aussi à celles des plus grands.  

Alors que les clowns et leurs marionnettes s’apprêtent à quitter l’unité, un employé s’arrête, leur demandant une vidéo avec elles, qu’il enverra ensuite à sa fille. « Tu vois, ce n’est pas si pire que cela, les hôpitaux », s’exclame l’employé devant la caméra.  

C’est notamment grâce à Catherine Tanguay, médecin ORL (otorhinolaryngologiste) et la proactivité de Luce Lebœuf, chef du bloc opératoire à l’Hôpital du Suroît, et de son équipe que ces petits moments de bonheur ont été rendu possible.  

Pour Dominique Pilon, directeurs des activités hospitalières de l’Hôpital du Suroît, la visite des deux clowns à l’hôpital met du bonheur dans la journée des usagers, mais aussi des employés.  

«C’est ce genre d’initiative qui démontre qu’il y a du beau entre les murs de cet hôpital malgré les défis présents. On œuvre dans le domaine de la santé pour aider les gens et aujourd’hui, je me dis mission accomplie! », a souligné Dominique Pilon en précisant qu’il souhaite à l’Hôpital du Suroît d’autres initiatives de ce genre.  

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 septembre 2022

Une bourse de 500$ pour une étudiante en Sciences de la nature

La Fondation du Cégep de Valleyfield a procédé à la remise de la bourse Hector-Besner de 500 $ à Annabelle Dupuy, étudiante en Sciences de la nature. La bourse d'études collégiales Hector-Besner vise à encourager les étudiant.e.s du Cégep de Valleyfield à persévérer dans leurs études, leurs projets communautaires ou artistiques, leur implication ...

20 septembre 2022

Plus de 22 000$ amassés pour la Fondation École de la Baie St-François

La 3e édition du Brunch de la rentrée a permis à la Fondation École de la Baie St-François d’amasser la somme de 22,140.00$. « C’est grâce à la générosité de nos partenaires financiers et des nombreux donateurs que nous pourrons poursuivre notre mission auprès des jeunes » s’est exprimé Jacques Smith, au nom des membres du conseil ...

14 septembre 2022

Une bourse de 500 $ pour une étudiante du Cégep de Valleyfield

La Fondation du Cégep de Valleyfield a remis, le 2 septembre dernier, la bourse Gisèle Guérin-Rémillard d’un montant de 500 $ à Sophie Vinet, étudiante en techniques de comptabilité et gestion. La bourse d'études collégiales Gisèle Guérin-Rémillard vise à encourager une étudiante et un étudiant inscrit(e) à temps plein au Cégep de Valleyfield ...