Publicité

30 juin 2021 - 09:00

Au Centre d’études de Vaudreuil-Dorion

Le Cégep de Valleyfield bonifiera son offre de formations en santé dès janvier 2022

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Dans le but de répondre aux besoins croissants du marché de l’emploi, le Cégep de Valleyfield bonifiera son offre de formations en santé, actuellement déployée au Centre d’études de Vaudreuil-Dorion, et ce, dès l’hiver 2022. Cette bonification se fera en partenariat avec le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands.

En effet, avec la collaboration du département de soins infirmiers du Cégep, une nouvelle cohorte de 30 étudiants en Soins infirmiers s’ajoutera à celles existantes à Salaberry-de-Valleyfield et à l’Hôpital Anna-Laberge de Châteauguay. Au départ, certains cours spécifiques seront offerts, mais cela sera progressivement bonifié.

Le directeur général, M. Marc Rémillard, se réjouit de ce développement important sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges : « Ayant un programme de soins infirmiers de haute qualité, nous souhaitons multiplier les opportunités pour les jeunes de la région, et ce, à proximité de leur domicile, afin qu’ils aspirent étudier et faire carrière en santé sur le territoire. Cette première étape vise, entre autres, à contribuer à préparer la relève nécessaire, et ce, avant l’arrivée de l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges », a-t-il souligné.

Pour M. Rémillard, ce projet démontre, une volonté, de l'établissement collégial, de vouloir s’ancrer dans la communauté. « Par ailleurs, nous continuerons de travailler avec nos différents partenaires pour développer d’autres initiatives favorisant l’accès à l’enseignement supérieur sur le territoire, dont le projet d’un futur Centre d’études collégiales avec la collaboration du Cégep Gérald-Godin », ajoute-t-il.

Notons que le Cégep de Valleyfield offre, depuis plus de 25 ans, des cours à la Formation continue et au Service aux entreprises à Vaudreuil-Dorion, et ce, dans divers domaines (comptabilité, assurances de dommages, immersion anglaise, logistique et transport, etc.).

Déjà présent au Centre d’études de Vaudreuil-Dorion depuis l’an dernier, le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands est aussi un fier partenaire de ce projet.

M. Marc Girard, directeur général du CSSVT, ajoute : « Un montant de 50 000 $ a été octroyé à la suite de la demande de financement conjointe déposée par le CSSVT et le Cégep de Valleyfield. Cette somme permettra l’aménagement des locaux qui serviront aux étudiants de nos programmes de formation en santé dès l’automne prochain », a-t-il laissé savoir.

Par cette nouvelle offre de service, le CSSVT estime qu'il contribuera à pallier au manque de main-d'oeuvre qualifiée dans la région. « Notre centre de services scolaire a été un leader en Montérégie quant à la mise en place de la formation accélérée de Soutien aux soins d’assistance en établissement de soins de longue durée. En moins d’un an, ce sont plus de 250 personnes, réparties sur 13 cohortes, qui ont été formées au Centre de formation professionnelle des Moissons-et-Pointe-du-Lac », ajoute M. Girard.

Ainsi, avec la collaboration de plusieurs directions, départements et services du Cégep, ainsi que le CSSVT, plus de 130 000$ seront investis au Centre d’études de Vaudreuil-Dorion, pour y aménager un laboratoire de soins infirmiers.

Les étudiants des deux organisations pourront en bénéficier à l’hiver 2022. Les inscriptions débuteront à l’automne. Environ 150 000$ seront aussi injectés pour l’achat de mobiliers et d’équipements divers.

Le CISSS de la Montérégie-Ouest, présent lors de l’annonce, a remercié les partenaires impliqués. À terme, l’établissement vise à recruter plus de 3 000 nouveaux employés d’ici les cinq prochaines années, pour combler les différents besoins de la région. Cette collaboration s’ajoute aux nombreux efforts de recrutement en place afin d’assurer les soins et services de qualité pour la population.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.