Publicité

31 mai 2021 - 17:00

Dès septembre

Retour en classe pour les cégépiens et universitaires

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Si la cible de 75% des personnes de 16 à 29 ans sont vaccinées d’ici la prochaine rentrée scolaire est atteinte et si la situation épidémiologique est stable, les étudiants des cégeps et des universités du Québec pourront retourner en classe dès septembre. C’est du moins ce que vient d’annoncer la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann.

« Que ce soit dans les salles de classe ou dans les espaces communs, les étudiants pourront se retrouver à moins d’un mètre les uns des autres », a déclaré la ministre tout en ajoutant du même souffle que la distanciation physique ne sera plus à respecter.

Quant aux activités sportives et culturelles étudiantes, elles seront soumises aux mêmes règles que celles dans la communauté en général.

Toutefois, les établissements du réseau devront également se doter d'un plan de repli, au cas où l'atteinte des cibles de vaccination à deux doses chez les 16 à 29 ans ne serait pas réalisée dans les délais requis, ou encore si la situation épidémiologique se détériorait.

Plan de repli

En raison de l'imprévisibilité de la pandémie, les directives émises par la ministre McCann au réseau prévoient également la préparation d'un plan B par les établissements d'enseignement supérieur.

Ce plan devra proposer des options et des solutions pouvant être déployées rapidement advenant le cas où la situation sanitaire exigerait le retour à une distanciation physique entre les étudiants, qui serait alors de un mètre en classe et dans les aires communes.

D'autres mesures supplémentaires pourraient devoir être appliquées en fonction de la situation épidémiologique en vigueur au moment de la rentrée, par exemple, le port obligatoire du masque, mais elles n'entraveront pas la planification demandée aux établissements pour le trimestre d'automne.

« Je veux m'adresser directement aux étudiants : je sais que la perspective de retrouver les campus, de socialiser entre vous et d'écouter vos enseignants dans une véritable salle de cours est très attendue chez vous. Avec raison. Aujourd'hui, on annonce que le réseau de l'enseignement supérieur se mobilisera en vue d'organiser, pour vous, cette rentrée en présence que vous attendiez tellement. Mais on ne peut pas crier victoire immédiatement. Pour que ça fonctionne, il faut vous faire vacciner », de dire la ministre.

Course au vaccin

En conférence de presse, la ministre McCann a lancé un message très clair aux étudiants. Qualifiant l'été qui s'en vient de véritable course à la vaccination , elle a demandé à tous les jeunes âgés de 16 à 29 ans de ne pas tarder avant de prendre leur rendez-vous pour une première dose de vaccin et de prendre leur rendez-vous pour une deuxième dose immédiatement lorsqu'il leur sera possible de le faire.

Les dernières statistiques publiées par Québec démontrent qu’à ce jour, 42% des 16 à 29 ont déjà reçu, au moins, une première dose de vaccin. Dans Vaudreuil-Soulanges, 39,7% des 18-29 ans ont déjà été vaccinés.

« Le réseau se prépare, mais la suite des choses est vraiment entre vos mains. La rentrée en présence dépend en grande partie du succès de la campagne de vaccination dans votre groupe d’âge », a conclut la ministre McCann.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.