Publicité

7 avril 2021 - 15:00

Prévue le 14 avril prochain

Les centres de services scolaires veulent faire annuler la grève des enseignants

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Il y a peu de temps, Néomédia rapportait que l’ensemble des enseignants du Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands seraient en grève le 14 avril. Or, il est possible que ce ne soit pas le cas puisque ce mardi 6 avril, les représentants du Syndicat de Champlain apprenaient que les centres de services scolaires visés par cette grève des enseignants se sont adressés à la Cour Supérieure dans ce dossier.

Les instances scolaires demandent au tribunal de faire tomber ce moyen de pression.  « La partie patronale souhaite obtenir une injonction interlocutoire et permanente en soutenant que la tenue de ce mouvement de grève entraînerait pour elle un dérangement administratif important. Par exemple, elle devrait reprogrammer les trajets d’autobus pour l’ensemble des écoles du territoire. Selon les prétentions de la partie patronale, ce dérangement administratif provoqué par les grèves de courte durée serait abusif », explique le vice-président du Syndicat de Champlain, Dominic Hébert.

Pour la Fédération des Syndicats de l’enseignement (FSE), «  il s’agit clairement d’une tentative de brimer le droit fondamental des enseignantes et enseignants de faire la grève. Des avis de grève en bonne et due forme ont été transmis de façon légale à l’ensemble des CSS, des CS ainsi qu’au ministère du Travail. La partie patronale ne conteste d’ailleurs pas la légalité de cette forme de grève, mais dénonce l’impact administratif important qu’elle entraîne. »

Rappelons que cette grève «innovante» a été mise de l’avant par la FSE et l’APEQ en ayant comme objectif de faire pression sur l’employeur, tout en minimisant l’impact sur les services éducatifs aux élèves. «  Nous sommes forcés de constater que les CSS et les CS auraient préféré que nous privions les élèves d’une journée de classe, plutôt que d’être forcés à réorganiser leurs services le temps d’une journée », écrit la FSE

C’est donc ce jeudi en fin de journée que le tribunal rendra sa décision dans ce dossier. C’est donc à suivre pour la centaine d’enseignants du primaire, du secondaire, de la formation continue et de l’éducation aux adultes affiliés au CSSVT qui assisteront à une séance d’information en soirée cette même journée.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.