Publicité

22 janvier 2021 - 15:00 | Mis à jour : 25 janvier 2021 - 10:44

Remplacement d'un congé de maternité

Nouveau gestionnaire administratif des centres d'études du Collège de Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dès le 15 février prochain, le Collège de Valleyfield comptera dans ses rangs un nouveau gestionnaire administratif pour ses centres d'études collégiaux. C'est ce lundi, le 21 janvier, que les membres du conseil exécutif du conseil d’administration de l'établissement scolaire ont entériné la nomination de François Sauvé dans ses fonctions. 

Il occupera ce poste en remplacement de madame Catherine Hurteau, qui quittera pour un congé de maternité jusqu’en août.

Détenteur d’une maîtrise et d’un baccalauréat en histoire de l’Université de Sherbrooke, il a aussi suivi plusieurs cours de 3 ème cycle en histoire à l’Université du Québec à Montréal et de 2 ème cycle en pédagogie collégiale à l’Université de Montréal.

M. Sauvé œuvre au sein du Collège de Valleyfield depuis 2012. Il a occupé les fonctions d’enseignant au département de sciences humaines de 2012 à 2017, puis d’aide pédagogique individuel depuis 2017.

Il a également occupé le poste de directeur général de la Société du musée du Grand Châteauguay de 2009 à 2015. Auparavant, M. Sauvé a occupé diverses fonctions à titre d’historien, de guide-animateur et d’adjoint de recherche au sein de plusieurs organisations.

Au nom des membres du conseil d’administration, le président, M. Éric Besner, souhaite bon succès à M. Sauvé et un excellent congé de maternité à M me Hurteau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.