Publicité

28 septembre 2020 - 11:00

Bientôt de nouvelles cohortes au Centre d'études de Vaudreuil-Dorion

Une rentrée scolaire en mode hybride cet automne au Collège de Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En dépit de la COVID-19 qui a forcé le Québec à l’arrêt le 13 mars dernier, le Collège de Valleyfield a réussi tout un exploit: diplômer plus d’étudiants à l’hiver 2020 que lors de la même période en 2019. Une fierté pour l’établissement collégial qui est en mode hybride pour sa rentrée scolaire automnale. 

C’est au Centre d’études du Collège de Valleyfield situé au 2555 rue Dutrisac à Vaudreuil-Dorion que le directeur général de l’établissement scolaire, Marc Rémillard et la directrice de la Formation continue, Marie Barrette avaient donné rendez-vous à Néomédia

Avant de plonger dans le vif du sujet: la rentrée scolaire 2020 du Centre d’études de Vaudreuil-Dorion, M. Rémillard revient sur les derniers mois. « Le 13 mars dernier, nous avons tout arrêté et suspendu toutes les activités nécessitant une présence physique dans tous nos campus. Au début avril, nous avons relancé la session, mais à distance à 100%. Malgré ce défi de taille qui a été relevé avec brio par l’ensemble de notre personnel, nous avons diplômé plus d’étudiants à l’hiver 2020 que lors du précédent. En effet, entre 25 et 30 étudiants de plus ont obtenu leur diplôme, ce qui prouve qu’ils ont persévéré malgré le contexte difficile qui nous touchait », raconte-t-il. 

Tous les élèves provenant du secondaire et qui en sont à leur première session de Cégep ont au moins un cours en personne cette session. « Pour la plupart, ils n’ont pas vu personne depuis mars. On voulait au moins qu’ils aient l’impression d’une vraie rentrée scolaire et qu’ils développent un sentiment d’appartenance envers le Collège. Vers le 10 octobre, ce sera les examens de mi-session et 53 % de notre clientèle étudiante seront au Cégep en même temps, soit près de 700 élèves. Nous avons aussi demandé aux profs d’avoir un plan B au cas où », image-t-il. 

Une rentrée sécuritaire 

Pour la rentrée automnale de 2020, qui a eu lieu à la fin août, l’optimisme était de retour et certains cours se donnent en présentiel alors que d’autres sont entièrement offerts en ligne. « Les élèves qui n’ont pas d’ordinateur à la maison ou d’internet sans fil peuvent toujours venir travailler au Collège. Ils peuvent aussi s’y retrouver pour étudier ou faire des travaux en équipe, dans le respect des règles sanitaires. Nous nous assurons, au quotidien, de leur offrir un environnement d’apprentissage sécuritaire », ajoute-t-il. 

La preuve? Une somme de 175 000$ a été investie à cette fin pour fournir aux employés et aux étudiants deux masques chacun, des visières et de nombreuses stations de Purell dans les trois campus du Collège de Valleyfield. De plus, dans les locaux ne permettant pas le respect de la distanciation, des plexiglas ont été installés. Pour le personnel, un système informatique d’identification et de contrôle des entrées et des sorties a aussi été mis en place. Ce dernier a d’ailleurs été exporté au Cégep de Granby et au Cégep Édouard-Montpetit en raison de son efficacité. 

« Au plus fort de la 1ere vague, nous avons aussi fait notre part pour la communauté en prêtant certains équipements au réseau de la santé. Nous avons aussi remis 12 000 masques au personnel médical et six de nos employés ont prêté main-forte dans les CHSLD, en plus de ceux qui se sont portés volontaires sans être appelés », poursuit-il. 

Le Collège de Valleyfield a aussi au cours de la crise modernisé ses moyens de communication pour mieux rejoindre ses employés et étudiants. « Pour le moment, nous n’avons eu aucun cas de COVID-19 positif, mais nous savons qu’il est possible que cela arrive. Si c’est le cas, nous serons transparents avec tout le monde et nous le mentionnerons », affirme-t-il. 

Rentrée hybride pour la formation continue et les ATE 

À l’instar des autres campus du Collège de Valleyfield, celui de Vaudreuil-Dorion accueillera ses étudiants en mode hybride dès octobre. Toutefois, ces derniers pourraient être appelés, à tous moments pendant leur formation, à se rendre à l’un ou l’autre des campus pour des activités en personne. 

Voici les prochaines ATE qui démarreront cet automne: Assurances de dommages et communication en anglais (octobre), Bureautique appliquée (octobre) et Logistique de transport et distribution internationale (novembre). Ces programmes sont actuellement en recrutement pour les intéressés et s’échelonnent sur moins d’un an. 

Des formations sont aussi proposées à ceux qui désirent apprendre les rudiments de la conversation anglaise pour débutants ou intermédiaire et à ceux qui veulent maîtriser la conversation en espagnol (débutant). 

« Nous sommes aussi l’un des seuls au Québec à offrir le TEF, le Test d’évaluation de français qui se veut une évaluation orale et écrite. Nous sommes accrédités par la Chambre de commerce de Paris et à ce jour, près de 300 personnes ont passé ce test dans nos trois campus. C’est un bel honneur », indique Mme Barrette. 

Concrètement, ce test peut être fait par des immigrants pour connaître leur niveau de connaissance du français. « Nous recevons aussi des élèves de d’autres provinces qui doivent passer ce test pour entrer à l’université par exemple. » 

Enfin, des formations à 1$ sont aussi offertes aux individus et travailleurs autonomes, en partenariat avec Emploi Québec. En octobre, les cours proposés sont Excel intermédiaire, Excel avancé, Leadership 1.0., Rédaction anglais des affaires (intermédiaire) et Word intermédiaires. 

Pour plus d’informations, on peut visiter le www.colval.qc.ca/formation ou composez le (450) 455-6037 pour joindre le Centre d’études de Vaudreuil-Dorion. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.