Publicité

21 septembre 2020 - 07:00

En cas de fermeture d'une classe ou d'une école

Pandémie : tous les centres de services scolaires ont maintenant un protocole d’urgence

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Tous les centres de services scolaires sont désormais dotés d'un protocole d'urgence en lien avec la pandémie de la COVID-19 conformément au plan de match gouvernemental présenté en juin dernier par le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge.

Ces protocoles d'urgence revêtent une importance stratégique rappelle Québec dans un communiqué, car ils doivent permettre, en cas de fermeture d'une classe ou d'une école, de basculer rapidement vers un enseignement à distance de qualité et ainsi de poursuivre les apprentissages.

Ces protocoles couvrent six dimensions essentielles : la gestion, les communications, les services éducatifs, le soutien aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA) et aux élèves ayant des besoins particuliers, le soutien en santé mentale et bien-être ainsi que les ressources matérielles et informationnelles.

Rappelons également qu'en plus de ces protocoles, le ministre de l'Éducation a rendu disponible aux centres de services scolaires une somme de 150 millions de dollars pour l'achat de tablettes et d'ordinateurs portables.

Près de 200 000 appareils ont déjà été commandés et pourront être prêtés aux élèves et aux membres du personnel qui en auraient besoin, advenant l'activation du protocole d'urgence.

Signalons qu’en date du 16 septembre, selon les informations transmises par le réseau scolaire, 173 classes sont temporairement en isolement.

Lorsqu'une classe est placée en isolement temporaire, les élèves poursuivent leurs apprentissages à distance, selon les modalités prévues à leur protocole d'urgence.

Des seuils minimaux d'enseignement à distance, qui sont notamment applicables lorsqu'une classe est temporairement fermée, ont également été établis pour s'assurer d'une équité et d'une qualité dans le réseau scolaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.