Publicité

28 avril 2020 - 11:00 | Mis à jour : 11:14

PANDÉMIE- COVID-19

Réouverture des écoles : les parents ont encore des questions, prévient la FCPQ

Par

La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) affirme que de nombreuses questions demeurent sans réponse et que des nouvelles émergent après l’annonce de la réouverture des écoles primaires à partir du 11 mai.

À lire aussi: 

« C’est un retour en classe graduel, prudent et volontaire. »  - Jean-François Roberge

L’organisme souligne dans un communiqué que plusieurs parents qui attendaient plus d'informations pour prendre leur décision sont restés sur leur faim.

Quelques exemples de préoccupations :

Les parents d'élèves ayant des besoins particuliers sont invités à les envoyer à l'école.

Qu'en est-il des élèves du secondaire qui sont en difficulté scolaire ou qui ont besoin de socialiser et d'être encadrés? Ces jeunes, et leurs parents auront un grand besoin de motivation et de soutien dans les prochaines semaines. Des mesures seront-elles prises pour eux?

La FCPQ est heureuse d'apprendre que le suivi pédagogique pour les élèves qui resteront à la maison sera bonifié et que les parents pourront récupérer les effets personnels de leurs jeunes.

Les parents se réjouissent également des mesures annoncées pour favoriser l'accessibilité et l'équité, telles que l'achat de tablettes et le prêt de matériel informatique.

Il reste toutefois un flou du côté pédagogique. Les parents se demandent comment s'assurer que leurs jeunes ne seront pas pénalisés s'ils choisissent l'enseignement à distance.

Y aura-t-il de nouveaux apprentissages ou seulement de la consolidation d'acquis? Les travaux et les évaluations seront-ils obligatoires? Malgré des tentatives de clarification, la FCPQ est confuse sur les intentions de ce côté.

Il demeure également des questions terre à terre selon l’organisme, comme les mesures de distanciation dans les corridors ou pendant le dîner, ou encore l'heure de passage des autobus si le service est adapté à la situation.

De nombreuses interrogations ont été envoyées à la Fédération depuis l'annonce du plan lundi après-midi. Ces questions seront communiquées au ministre de l'Éducation et seront mises de l'avant dans les comités-conseils auxquels la FCPQ participe cette semaine.

« Les parents ont un grand besoin d'une communication claire et d'informations détaillées pour se faire une idée réelle de la situation et pour pouvoir prendre des décisions éclairées pour leur famille et leurs jeunes », résume Kévin Roy, président de la FCPQ.

La FCPQ termine en se disant consciente de la complexité de la situation et des mesures à instaurer et dit fit prête à travailler avec ses partenaires du milieu de l'éducation pour trouver des solutions et contribuer à les communiquer aux parents.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.