Publicité

20 avril 2020 - 07:00 | Mis à jour : 22 avril 2020 - 08:18

PANDÉMIE- COVID-19

Deux psychoéducatrices de la CVST aident les familles en ces temps difficiles

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1

Alors que le milieu scolaire est à l’arrêt depuis plus d’un mois, à l’instar du reste du Québec, deux psychoéducatrices de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands souhaitaient tout de même épauler les familles de la région en ces temps difficiles. Comment? En créant plusieurs outils destinés aux jeunes du primaire afin de pallier au déséquilibre engendré par la COVID-19

Dans le cadre de la pandémie actuelle, Audrée Marleau et Chloé Leduc voulaient collaborer à leur façon, au mouvement de soutien et d’entraide collectif.  C’est un désir de participer au courant actuel d’entraide et de soutien et de soutenir le plus possible les élèves, pour qui, la situation actuelle peut être difficile à vivre et à gérer qui leur a donné envie de s’impliquer dans ce projet. 

« En étant psychoéducatrices, il est clair que notre objectif était de répondre aux difficultés que pouvaient vivre les élèves en ce temps de changements importants. C’est en réfléchissant conjointement que nous avons eu l’idée de créer plusieurs publications adressées aux enfants.  L’idée est de les soutenir pendant ce confinement, en normalisant certaines émotions vécues et en offrant différentes pistes de stratégie », précise le dynamique duo. 

Pour le moment, les outils créés par les deux psychoéducatrices s’adressent aux élèves du primaire et leurs familles. Cependant, les stratégies proposées peuvent également s’adresser aux élèves du secondaire. « Nous envisageons créer une publication prochainement qui rejoindra davantage les élèves du 3e cycle du primaire ainsi que le secondaire en lien avec la gestion du temps d’écran », indiquent-elles. 

Bien que le projet en soit à ses débuts, la réponse des parents, mais aussi des intervenants et enseignants à ce projet est très favorable. Plusieurs partages des publications se retrouvent sur les réseaux sociaux de parents et membre du personnel de la CSVT. « Il est primordial d’assurer le suivi au plan académique et soutenir les élèves qui peuvent vivre des difficultés d’adaptation en lien avec la situation actuelle. Nous publierons donc d’autres trucs et outils au cours des prochaines semaines », confirme le duo. 

Quel conseil peuvent-elles adresser aux parents en ce temps difficile ? « Aux parents, n’oubliez pas que vous êtes les modèles de vos enfants. La façon dont vous gérez vos émotions et votre stress en lien avec la situation actuelle agit à titre d’exemple pour eux. Normalisez les émotions vécues et accompagnez-les dans l’identification de leurs émotions et des stratégies pour les réguler. Encouragez vos enfants et félicitez-les pour leurs efforts! N’hésitez pas à mentionner aux enseignants si votre enfant présente certaines difficultés d’adaptation à la situation actuelle. Les psychoéducateurs(trices) seront interpelés, par la suite, pour vous accompagner.  Et surtout, profitez de ces moments avec vos enfants pour avoir du temps de qualité avec eux. » 

Enfin, elles rappellent que la situation actuelle est temporaire. Par conséquent, elle peut engendrer un lot d’inquiétudes, de stress et de questionnements autant pour les adultes que pour les enfants. Selon elles, il est important d’accompagner le plus possible les enfants en faisant preuve d’écoute active et de bienveillance afin qu’ils se sentent écoutés et compris. C’est pourquoi, poursuivent-elles, la mise en place d’une routine est essentielle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • wow !!! belle initiative

    Donald Leduc - 2020-04-21 09:10