Publicité
13 décembre 2019 - 06:00

Elle représentera le Collège de Valleyfield lors de la finale régionale du Centre-Ouest du Québec

Une jeune campivallensienne remporte la finale locale de Cégeps en spectacle

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dans le cadre de la 41e édition de Cégeps en spectacle, le jury de la 32e finale locale du Collège de Valleyfield a couronné de succès la prestation musicale de l’interprète Juliette Patenaude, au terme d’une soirée haute en couleur, tenue le vendredi 6 décembre. 

Ce soir-là, le Collège de Valleyfield accueillait le plus prestigieux spectacle collégial de variétés amateur. Pour l’occasion, des étudiants-artistes de la région ont monté sur scène à la salle Albert-Dumouchel pour charmer le jury et conquérir le public avec des prestations artistiques variées. 

Des cinq numéros présentés en chant, musique et humour, c’est la prestation en interprétation chant et piano de Juliette Patenaude, résidente de Salaberry-de-Valleyfield, qui a retenu l’attention des juges et qui représentera le Collège de Valleyfield lors de la finale régionale du Centre-Ouest du Québec au Cégep de Valleyfield, le 14 mars 2020.

C’est grâce à sa capacité de créer son propre univers que l’étudiante en Arts, lettres et communication a pu mettre la main sur le Prix du jury, accompagné d’une bourse de 300 $ présentée par l’Association Générale des étudiants du Collège de Valleyfield (AGÉCoV).

Le Prix du public, accompagné d’une bourse de 300 $ remis par la Fondation du Collège de Valleyfield, a aussi couronné de succès le numéro musical de Juliette Patenaude. Celle-ci a interprété un medley des succès de Charlotte Cardin, Pierre Lapointe, Joséphine Baker, Cœur de pirate, au piano. 

Une résidente de Saint-Zotique remporte le prix Studio Grange 

Un autre prix a également été remis pour une deuxième année consécutive. Il s’agit du prix Studio Grange remis grâce à la collaboration de Canadian Tire. Le prix est une interview et un duo musical avec nulle autre que Marie-Pierre Leduc, dans le cadre de la websérie Studio Grange. C’est Gaya L'Écuyer-Fontaine, résidente de Saint-Zotique, qui a mérité ce prix.

L’énergie, la complicité et le talent émanaient de toutes les prestations de la soirée. Les étudiants-artistes que sont Gaya L’Écuyer-Fontaine (Saint-Zotique), Karine Lamoureux (Saint-Louis-de-Gonzague), Gabriel Beaudin (Saint-Isidore-de-Laprairie) et Coralie Plourde (Salaberry-de-Valleyfield) se sont succédé sur scène pour partager leurs univers artistiques.

Bon coup pour l’animation!

Ayant pour thème Une incursion dans l’univers des contes québécois, cette édition du concours n’a pas échappé à la règle et n’a pas déçu les quelque 250 spectateurs réunis à la salle Albert-Dumouchel, vendredi dernier. Avec son jeu splendide qui nous a fait entrer dans l’univers des arts et de la culture avec beaucoup d’humour, l’équipe d’animation, formée de Raphaëlle Crête (Salaberry-de-Valleyfield), Nicholas Giacalone (Mercier), Edward Lajeunesse (Ormstowm) et Jérémy Gagné (Salaberry-de-Valleyfield), sous la supervision du metteur en scène Benoit Loyer, a su dégourdir son audience et la guider habilement vers chaque prestation.

À la technique, à la production comme à l’animation, cet événement se veut très formateur et représentatif du domaine du spectacle. Depuis le mois de septembre dernier, un comité de production étudiant ainsi qu’une équipe d’animation avait entamé les démarches pour arriver à présenter cette soirée. Chapeau à tous!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.