Publicité
19 juillet 2019 - 12:00 | Mis à jour : 12:53

Cours d'été

Alloprof veut soutenir les étudiants, même durant la saison estivale

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Chaque année, des milliers d’élèves terminent l’année scolaire en échec dans une ou plusieurs matières requises pour la poursuite de leur cheminement scolaire ou l’obtention de leur diplôme. Quelque 20 000 jeunes courageux se donnent une seconde chance en passant des examens de reprise pendant l’été. Alloprof est heureux de les appuyer en leur offrant des services et un soutien complet du 15 juillet au 1er août 2019.

Pour une 5e année, l’organisme Alloprof maintiendra ses services durant l’été. Les élèves pourront poser des questions à ses enseignants du lundi au jeudi de 17 h à 20 h, en plus de consulter les ressources accessibles en ligne. « Que ce soit en français, en mathématique, en anglais ou en sciences, nos services et outils ont été créés spécifiquement pour répondre aux défis scolaires que vivent les jeunes. Nous les aidons à réviser toute une année en accéléré pour augmenter leurs chances de réussir », rappelle Marc-Antoine Tanguay, porte-parole et directeur de la stratégie d’Alloprof. « Soutenir ces jeunes est primordial quand on sait que les retards scolaires sont en cause dans les deux tiers des cas de décrochage scolaire », souligne-t-il.

« La motivation n’est pas toujours au rendez-vous quand on doit sacrifier ses vacances en famille ou ses activités entre amis, mais on veut que ces élèves sachent qu’Alloprof est là pour eux dans ce moment critique. Ce sont probablement eux qui ont le plus besoin de notre aide, en particulier les nombreux jeunes qui ne suivent pas de cours d’été avant les reprises d’examens », ajoute le porte-parole.

L’été dernier, les élèves ont utilisé plus de 400 000 fois les outils d’Alloprof pour préparer leurs examens de reprise, dont les répertoires de révision en ligne, les simulateurs d’examens, la bibliothèque virtuelle, les exercices ou les vidéos. Rappelons qu’ils peuvent communiquer avec les enseignants d’Alloprof par téléphone ou texto, ou sur des forums en ligne. Le service de cyberprofs, quant à lui, met les élèves en contact avec de vrais enseignants sur une plateforme Web conviviale intégrant le partage d’images et de dessins.

Cette année, les élèves pourront aussi visionner les enregistrements de sept CyberRévisions sur leur ordinateur ou leur appareil mobile. Ces récupérations virtuelles, lancées en 2018, couvrent les notions-clés des examens de français écrit de 2e et 5e secondaire, ainsi que des grands examens de 4e secondaire en mathématique (SN, TS et CST), histoire et sciences (ST et ATS). « Cet outil est réellement populaire. Par exemple, la préparation à l’examen de mathématique SN de 4e secondaire a été visionnée plus de 28 000 fois sur YouTube l’an dernier », explique le porte-parole.

Dans les écoles cet été pour les élèves et les enseignants

Les animateurs d’Alloprof feront des visites express dans sept grandes commissions scolaires du Québec et rencontreront plus de 5 000 élèves cet été pour leur rappeler que l’organisme est là pour les aider dans ce sprint d’étude. Ils en profiteront aussi pour présenter aux enseignants la nouvelle Zone enseignants, qui rassemble les meilleures ressources d’Alloprof à recommander aux élèves selon la matière, le niveau scolaire et les difficultés de chacun. « Nous voulons leur faciliter la tâche pour qu’ils suggèrent du contenu toujours plus utile à leurs élèves. Nous les invitons d’ailleurs à s’inscrire sur la Zone enseignants et à nous transmettre leurs suggestions », conclut le porte-parole.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.