Publicité
21 juin 2019 - 06:00

Deux écoles agrandies

Le comté de Beauharnois obtient 15 M $ d'investissements en éducation

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Plus tôt cette semaine, la Coalition Avenir Québec annonçait des investissements massifs en éducation. On apprenait que deux écoles de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands seraient agrandies. Au terme des investissements, près de 1600 élèves pourront être accueillis en 2022 sans y être à l’étroit.

Cette année, c’est 1282 étudiants qui fréquentent l’établissement scolaire secondaire en cette fin d’année. Au cours des prochaines années, 15 millions de dollars seront investis sur place pour ajouter de l’espace afin d’être en mesure de répondre à la hausse de la population étudiante à venir.

Concrètement, 14 578 220$ serviront à ajouter des plateaux sportifs, des laboratoires scientifiques et 12 nouvelles classes au sein de l’école située sur la rue Louis VI Major.

Si l’échéancier établi est respecté, les travaux pourraient s’enclencher dès le printemps prochain. Le chantier s’étirera entre deux et trois ans et la Commission scolaire assure qu’elle fera le nécessaire pour minimiser l’impact sur les élèves.

Capacité doublée pour l’école primaire Omer-Séguin

De son côté, l’école primaire Omer-Séguin, située à Saint-Louis-de-Gonzague verra sa capacité actuelle (135 élèves)  être doublée à la suite d’un investissement de 4 935 802$.   

Au cours des 18 à 24 prochains mois, on y construira des locaux permettant d’ouvrir deux classes de plus pour chaque niveau. Une maternelle quatre ans pourrait aussi y être implantée dès la fin des travaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.