Publicité
25 mai 2019 - 12:00

Ententes entre les instituts universitaires de technologie (IUT) de France et le Cégep de Valleyfield

L'international au Cégep de Valleyfield: des ententes de mobilité avec la France

Des ententes convenues entre les instituts universitaires de technologie (IUT) de France et le Cégep de Valleyfield continuent de porter fruit alors que quatre étudiants en Techniques de l’informatique ont l’occasion de poursuivre un stage d’études à l’international dans leur domaine de prédilection.

Depuis déjà plusieurs années, le Cégep de Valleyfield parcourt le monde pour y apporter ses connaissances et en acquérir de nouvelles. Au cours de la dernière décennie, ces activités et séjours internationaux prennent de l’ampleur et les projets qu’ils abordent permettent de bonifier l’enseignement et les opportunités de développement pour l’établissement campivallensien et sa communauté étudiante.

Les ententes de mobilité ont pour principal objectif de renforcer la réalisation de la mission éducative des institutions en créant des occasions d’ouverture sur le monde, afin d’enrichir la formation de leurs étudiants et les compétences de leur personnel, en plus d’avoir l’occasion de contribuer au partage d’expertises avec d’autres communautés, dans les domaines de l’enseignement, des stages et de la recherche pédagogique et scientifique.

Mobilité étudiante

En termes de mobilité étudiante, des ententes de partenariat général ont été signées entre les instituts universitaires de technologie (IUT) de Lille et de Lannion en France puisque les établissements dispensent des programmes d’enseignement dans des disciplines connexes.

Une première entente convenue avec l’IUT de Lannion permet actuellement à Guillaume Beaudoin et Jonathan Laberge d’œuvrer à la création d’une version logicielle du Lexidata sous la forme d’une interface Web. Jusqu’au 7 juillet, les étudiants devront ainsi suivre les étapes de développement d’un projet informatique afin d’apporter des améliorations significatives à ce jeu de tests de connaissances pédagogiques utilisé à l’école élémentaire en France.

Une autre entente de partenariat a également été signée avec l’IUT de Lille. Elle permet à Jeremy Da Costa et Vincent Leroux de poursuivre un stage informatique de 35h/semaine au Laboratoire PC2A. Jusqu’au 29 juin, les étudiants auront pour principales tâches de collaborer au développement d’applications autour d’analyseur de la composition de l’atmosphère intérieure, avec Patrick Lebegue, enseignant chercheur du laboratoire.

Dans le cadre de ces ententes, cinq étudiants français sont également en visite au Cégep de Valleyfield pour compléter un stage d’apprentissage à titre de programmeurs-analystes. Ainsi, depuis déjà quelques semaines et jusqu’au 30 juin, Ewen Creach et Gwendal Pellon, de l’IUT de Lannion, puis Jean Bazin, Jordan Vintaer et Guillaume Dalenne, de l’ITU de Lille, mettent en œuvre des applications autour du Web, du mobile et de l’intelligence d’affaires pour des partenaires régionaux, en collaboration avec un superviseur et enseignant du Cégep de Valleyfield, M. Amine Rouane-Hacene.

Ces mobilités profitent de la générosité d’organismes qui offrent des bourses comme la Fédération des Cégeps, et les Offices jeunesse internationaux du Québec. Ce sont des expériences très formatrices pour les étudiants qui peuvent à la fois apprécier les différences culturelles, puis observer de nouvelles pratiques d’intervention, tout en faisant des parallèles avec leurs apprentissages au Québec.

Pour en savoir davantage sur les possibilités de mobilité étudiante ou sur les projets de mobilité enseignante : [email protected] ou 450 373-9441, poste 529.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.