Publicité
22 mai 2019 - 09:00

Journée montérégienne Femmes et Emplois d’avenir

Une enseignante en soudure de la CSVT est honorée

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Depuis 2008, Anick Leboeuf enseigne la soudure au Centre de formation de la Pointe-du-Lac, à Salaberry-de-Valleyfield. Dans ce cadre de l’initiative « Accès aux métiers non traditionnels pour les femmes », Option Ressource Travail s’y est arrêté le 15 mai dernier pour l’honorer.

L’organisme y était de passage pour cette 8e de la Journée montérégienne Femmes et Emplois d’avenir sous le thème « Honneur aux entreprises et aux femmes d’inspiration ».

Tout au long de la journée, des représentants de l’organisme ont honoré des femmes pratiquant un métier non conventionnel. Le premier arrêt a été fait au sein de l’établissement de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands (CSVT). L’institution offrant de la formation professionnelle a été récompensée pour son apport à l’intégration de femmes dans des domaines d’emploi non traditionnels.

« Mme Leboeuf est une femme intègre, consciencieuse et dotée d’une belle éthique professionnelle. Elle s’investit activement à l’amélioration des différents outils d’enseignement du programme de soudage. Avoir Mme Leboeuf dans l’équipe est un apport important pour nous à la formation professionnelle », confiait Nathalie Brisson, Directrice adjointe au CFP de la Pointe-du-Lac. Elle est une source d’inspiration et un modèle pour toutes les femmes désirant accéder à un métier traditionnellement masculin.

Par la suite, la tournée s’est poursuivià Châteauguay et à Saint-Rémi où deux autres femmes inspirantes ont vu leurs connaissances et leurs apports à leurs domaines professionnels respectifs être soulignés.

Pour de plus amples informations sur le programme Option Ressource Travail, vous pouvez communiquer avec Jessica Leduc au 450 377-4949 ou par courriel au  [email protected]

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.