Publicité
3 février 2019 - 12:00

44e congrès annuel de l'Ordre des inhalothérapeutes du Québec

Trois étudiantes du Collège de Valleyfield remportent le concours Place à la relève

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toute une surprise attendait trois étudiants du programmes de Techniques d'inhalothérapie du Collège de Valleyfield l'automne dernier. Lors du 44e congrès annuel de l’Ordre des inhalothérapeutes du Québec, à l’Hôtel Bonaventure de Montréal, elles ont été nommées grandes gagnantes de l’édition 2018 du concours « Place à la relève ». 

Chaque année, dans le cadre de ce concours, les maisons d’enseignements choisissent une équipe qui les représente lors d’une conférence plénière qui se déroule au congrès annuel.

L’objectif principal du concours est d’inciter les inhalothérapeutes de la relève à participer à la profession et leur fournir la possibilité de présenter un projet à leurs pairs. Chaque équipe finaliste a quinze minutes afin de présenter son projet au jury qui l’évalue par la suite en fonction de trois compétences : savoir, savoir-faire et savoir-être.

Pour sa 44e édition, la thématique du congrès annuel reposait sur le triptyque Savoir • Être • Humain. 

En octobre dernier, Sarah-Elizabeth Borden, Emmanuelle Richard et Marie-Ève Labrie, étudiantes de 3e année au programme Techniques d’inhalothérapie, ont fièrement représenté le Collège de Valleyfield dans le cadre de ce concours.

Leur projet, ayant pour titre « Le deuil en milieu hospitalier. Savoir, pour être et devenir un professionnel de la santé plus humain », leur a permis de développer une multitude d’outils de formations et d’information, dont une publication abordant différentes thématiques liées à la profession comme les décès imprévisibles, les niveaux de soins, les soins palliatifs et les étapes du deuil, des présentations PowerPoint présentant les éléments essentiels de la publication de référence, et même des capsules vidéo, destinées aux étudiants des programmes d’inhalothérapie et aux inhalothérapeutes cliniques. Cette multiplication des outils visait entre autres à rejoindre une plus grande proportion des types d’apprenants.

Au terme du congrès, les étudiantes et ont été nommées grandes gagnantes de l’édition 2018 du concours « Place à la relève » en inhalothérapie et ont reçu une bourse de 2000$ de la part de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ). « Le travail était tellement colossal que des partenaires et d’autres cégeps sur place ont demandé que leur publication puisse être éditée et partagée dans le réseau », de préciser avec fierté Annie Quenneville, coordonnatrice du programme Techniques d’inhalothérapie au Cégep de Valleyfield. En décembre, le Cégep a ainsi procédé au dépôt officiel de cette publication auprès de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ) pour la rendre accessible dans cette banque publique, puis la coordonnatrice du programme a fait suivre celle-ci aux cégeps qui souhaitaient y avoir accès. La publication est également disponible au www.colval.qc.ca/inhalo.  « C’est une grande reconnaissance pour les étudiantes, mais aussi une grande fierté pour nous. Notre programme d’études permet de former des professionnels du milieu de la santé qui ont acquis les SAVOIRS nécessaires pour se distinguer sur le marché du travail », de conclure Mme Quenneville.

Intéressé(e) par l’inhalothérapie? L’anatomie et la physiologie cardiopulmonaire, la biochimie, la relation d’aide et l’expérience de différents milieux hospitaliers sont des sujets et possibilités qui t’interpellent? Tu aimerais collaborer avec des médecins à traiter et diagnostiquer des troubles respiratoires? Dépose une demande d’admission au SRAM www.sram.qc.ca au plus tard le 1er mars pour rejoindre notre relève de professionnels! Visite aussi le www.colval.qc.ca/inhalo pour en savoir davantage sur le programme du Cégep de Valleyfield.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.