Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Par l'orchestre Galileo

Un hommage musical à Beethoven ce vendredi

durée 13h00
6 septembre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C'est ce vendredi, le 9 septembre que la Basilique-cathédrale Ste-Cécile de Salaberry-de-Valleyfield s'animera aux sons du concert de Galileo, l'orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.

Dès 19h30, les musiciens, sous la direction musicale de Daniel Constantineau feront revivre l'oeuvre de Ludwig Van Beethoven.

Le concert Bonne fête, Ludwig! rendra hommage à ce célèbre compositeur de musique classique de renommée internationale. Initialement prévue en avril 2020, ce spectacle était prévu à l'occasion du 250e anniversaire de naissance du compositeur Ludwig Van Beethoven en 2020. Mais il sera finalement joué pour le 252e anniversaire de naissance du virtuose. 

Le clou de la soirée du 9 septembre prochain sera indubitablement cette 3e symphonie, dite «Héroïque», du compositeur Ludwig Van Beethoven, auquel tout le concert «Bonne fête Ludwig!» est consacré.

Œuvre charnière dans la production symphonique des XVIIIe et XIXe siècles, elle a d'abord été dédiée à Napoléon Bonaparte, auquel Beethoven vouait une profonde admiration, jusqu'à ce que le Premier Consul de la Première République s'auto-proclame Empereur, en 1804 — heurtant ainsi de plein fouet les convictions républicaines du compositeur. Celui-ci en biffa rageusement la dédicace, comme l'illustre le frontispice de sa symphonie, plus haut sur la photo.

L'histoire mentionne également, mais sans en chercher les causes, que cette symphonie était la «préférée» de Beethoven. De fait, si on l'analyse de plus près, on peut effectivement constater que la 3e symphonie se révèle la plus savamment «écrite» de toutes celles que le compositeur commettra, de 1801 à 1824. Cela ne réduit en rien la valeur des huit autres, toutes exceptionnelles, mais explique sans doute pourquoi Beethoven lui vouait une affection particulière. 

En vérité, le génie de grands compositeurs tels que Beethoven, Mozart, Haydn, Bach et tutti quanti réside d'abord et avant dans leur savoir-faire et leur métier, sur la qualité et la précision de leur travail, tant sur le plan de la forme que celui de l'écriture. La virtuosité dont ils font preuve à ces niveaux est telle qu'elle charme immédiatement l'esprit et les sens, un peu comme le ferait une assiette concoctée par un grand chef. 

Trois solistes expérimentés en vedette 

L'orchestre symphonique fera les choses en grand en présentant, pour la première fois au Canada,  l’ouverture Coriolan, op. 61, et du Triple concerto, op. 56 sur des instruments d'époque avec les solistes Guillaume Villeneuve au violon, Elinor Frey au violoncelle et Olivier Godin, au pianoforte.

Le premier est récipiendaire du Premier prix du Concours de musique ancienne Mathieu-Duguay du Festival de Lamèque, au Nouveau-Brunswick. Violoniste passionné et enthousiaste, il s’épanouit dans un vaste répertoire, allant de la musique baroque au répertoire contemporain. Son désir de communiquer une émotion musicale puissante et authentique le pousse à explorer les instruments historiques, sur lesquels il se spécialise.

Lauréate du prix Opus de l'interprète de l'année en 2019-2020, Elinor Frey a entre autres bénéficié de la bourse américaine US-Italy Fulbright Fellowship ainsi que de bourses du CRSH et du Conseil des Arts du Canada en regard de ses travaux sur la musique ancienne pour violoncelle.

Pour sa part, Olivier Godin a enregistré une douzaine de disques dont une intégrale des mélodies de Francis Poulenc (Atma), une intégrale des œuvres pour deux pianos de Rachmaninov (SMD), une intégrale des mélodies de Duparc et plusieurs disques consacrés aux œuvres de compositeurs français tels que Théodore Dubois et Émile Pessard (XXI-21).

Ces prestations seront suivies par l’exécution de la 3e symphonie — dite Héroïque — de Beethoven. Ce morceau a été classé meilleure symphonie de tous les temps par 151 chefs d'orchestre. 

Un spectacle en mode hybride 

Pour satisfaire le plus grand nombre d'amateurs, le spectacle sera à la fois donné en salle et en virtuel via un flux continu sur internet. 

On peut acheter des billets pour le concert en direct ou par diffusion via le lien suivant: https://lepointdevente.com/billets/bonnefeteludwig. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h00

Valspec fera battre des coeurs cet automne et en 2023

Théâtre, chanson émergente, chanson, danse, variétés, musique et ciné-conférence. Voilà ce qui attend les amoureux de culture en 2023 à la salle Albert-Dumouchel de Salaberry-de-Valleyfield. Le jeudi 22 septembre, le diffuseur Valspec conviait les médias locaux au lancement de sa programmation annuelle. Pour l’occasion, plusieurs invités étaient ...

26 septembre 2022

Journées de la culture : quoi faire dans la MRC de Beauharnois-Salaberry?

Les journées de la culture se dérouleront cette année du 30 septembre au 2 octobre. À travers le Québec, plusieurs municipalités proposeront une pléiade d’activités mettant en valeur le patrimoine ou le talent des artistes locaux. Voici ce qui se passe dans la MRC de Beauharnois-Salaberry. Le vendredi 30 septembre à 19 h, aura lieu la projection ...

25 septembre 2022

Une ado du Suroît joint les rangs de l'agence artistique Marie-Prose Musique

Une jeune résidente de Vaudreuil-Dorion qui fréquente l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes a tout récemment joint les rangs de l’agence artistique Marie-Prose Musique. Entrevue avec le nouveau visage de la relève musicale : Laurence Libersan, 16 ans. « Je connais le dirigeant-fondateur de l’agence Pascal Martineau car nous avons collaboré ...