Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Croisière thématique – Entrevue avec l'auteur et le chercheur en histoire Marcel Labelle

Une visite guidée commentée de Beauharnois ce dimanche sur les eaux du lac St-Louis

durée 18h00
12 juillet 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les amoureux d’histoire sont invités ce dimanche, le 17 juillet, à découvrir ou redécouvrir la ville de Beauharnais autrement. C’est par la voie des eaux que l'auteur et chercheur en histoire ​Marcel Labelle guidera les participants intéressés à une excursion nautique riche en histoires et en anecdotes.

Il y aura deux départs de la marina de Beauharnois, soit à 14h et un autre à 15h15. Au cours de cette activité pas comme les autres, ce citoyen de Beauharnois, ancien journaliste et auteur de nombreux livres portant sur l’histoire de la région, abordera de nombreux thèmes.

« Le premier arrêt est prévu dans le secteur de la Voie maritime et de la Centrale de Beauharnois, deux projets majeurs qui ont façonné le visage la municipalité. La Centrale et le Canal de Beauharnois ont été construits à partir de 1929, soit en même temps que d’autres chantiers importants comme celui du Château Montebello ou de l’Empire State Building à New York», lance-t-il d'entrée de jeu. 

« À l’époque de ces constructions, les ingénieurs derrière ces chantiers impressionnants avaient la philosophie Sky is the limit, raconte-t-il. « C’était des ouvrages titanesques pour les moyens de l’époque, juste avant le crash boursier de 1929. Lors du creusage de l'actuel canal de Beauharnois, on a déplacé 15 % plus de terre que lors de l'aménagement du canal de Panama quelques années plus tôt. Toute la machinerie employée était exclusivement électrique. C’est impressionnant quand on y songe. Au plus fort du chantier, on y retrouvait jusqu'à environ 4500 travailleurs », ajoute-t-il.

Quant à la Centrale de Beauharnois, c’est encore l’une des plus grandes centrales hydroélectriques au fil de l’eau au monde. « Elle est plus puissante que Manic 5, en plus d’être l’une des plus longues jamais construite. Elle s’étend sur près de 1 km de long. La construction de la Centrale de Beauharnois s’est complétée en trois phases, soit dans les années 1920, 1940 et en 1961 », explique-t-il.

Un passé lié à celui de L’Île-Perrot

Par la suite, les navigateurs en herbe seront transportés plus loin afin d’en découvrir plus sur une municipalité de Vaudreuil-Soulanges qui célèbre cette année son 350e anniversaire. « La Ville de Beauharnois a un passé commun avec la ville de L'Île-Perrot, située tout juste en face. Cette année, on y souligne le 350e anniversaire de la Seigneurie de l’île Perrot. Entre les années 1780 et 1800, les premiers citoyens de Beauharnois étaient des résidents de cet endroit qui avaient décidé de traverser le lac Saint-Louis en plein hiver pour défricher de l’autre côté et s’y établir », mentionne-t-il.

Les participants à cette croisière historique en apprendront plus également sur la Pointe-Saint-Louis ou Pointe Thibaudeau où la 5e génération de la famille Bellemare y est toujours établie. « L’architecte qui a construit cette maison familiale datant de 1895 est le même à qui l’on doit le Théâtre Corona à Montréal, entre autres. »

Sur le curriculum vitae de Louis-Joseph Cajetan Dufort, né en 1868 et décédé en 1936, on retrouve aussi les édifices suivants conçus en solo ou en collaboration : Édifice Duchesneau-Trudeau, Bibliothèque Maisonneuve, Bibliothèque Georges-Vanier, Théâtre Séville et plusieurs autres.

Le visage industriel de Beauharnois sera aussi discuté sur le chemin du retour.

« C’est une occasion unique de découvrir notre ville par la voie des eaux, mais aussi d’en apprendre plus sur son histoire. Pour avoir ce point de vue, il faut venir pêcher sur la glace en plein hiver et les conditions ne sont pas les mêmes (rires). C'est Beauharnois vue du large », conclut M. Labelle.

Pour les intéressés, on peut s’inscrire à cette croisière sur le site de l’entreprise nautique Navark au https://www.navark.ca/. Notons qu’il en coûte 20 $ pour les citoyens de Beauharnois, avec preuve de résidence lors de l'embarquement, et 35 $ pour les non-résidents qui souhaitent participer à cette visite guidée commentée unique.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h00

Valspec fera battre des coeurs cet automne et en 2023

Théâtre, chanson émergente, chanson, danse, variétés, musique et ciné-conférence. Voilà ce qui attend les amoureux de culture en 2023 à la salle Albert-Dumouchel de Salaberry-de-Valleyfield. Le jeudi 22 septembre, le diffuseur Valspec conviait les médias locaux au lancement de sa programmation annuelle. Pour l’occasion, plusieurs invités étaient ...

26 septembre 2022

Journées de la culture : quoi faire dans la MRC de Beauharnois-Salaberry?

Les journées de la culture se dérouleront cette année du 30 septembre au 2 octobre. À travers le Québec, plusieurs municipalités proposeront une pléiade d’activités mettant en valeur le patrimoine ou le talent des artistes locaux. Voici ce qui se passe dans la MRC de Beauharnois-Salaberry. Le vendredi 30 septembre à 19 h, aura lieu la projection ...

25 septembre 2022

Une ado du Suroît joint les rangs de l'agence artistique Marie-Prose Musique

Une jeune résidente de Vaudreuil-Dorion qui fréquente l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes a tout récemment joint les rangs de l’agence artistique Marie-Prose Musique. Entrevue avec le nouveau visage de la relève musicale : Laurence Libersan, 16 ans. « Je connais le dirigeant-fondateur de l’agence Pascal Martineau car nous avons collaboré ...