Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue avec Monika Brinkman

Festival des arts: une mosaïste comme présidente d'honneur de l'édition 2022

durée 18h00
5 juillet 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les 30 et 31 juillet prochains, l’artiste mosaïste de Vaudreuil-Soulanges, Monika Brinkman, partagera sa passion pour cet art avec les visiteurs du Festival des arts visuels de Salaberry-de-Valleyfield, événement pour lequel elle a accepté la présidence d’honneur.

« D’habitude je passe mes vacances estivales au chalet. Mais pas cette année, ce sera différent. C’est l’ancienne directrice générale du Festival des arts, Émilie Fortier qui m’a approché l’an passé pour me proposer ce rôle. Comme elle a toujours travaillé très fort pour faire rayonner les artistes du Suroît, je n’ai su lui dire non. Ce sera ma première présence cette année à ce rendez-vous artistique », lance d’emblée l’artiste de Vaudreuil-Dorion qui a tout de même réalisé quelques œuvres à Salaberry-de-Valleyfield dans le passé.

Parmi elles, une colonne ornée de mosaïque qui prend place au café culturel La Factrie, situé au centre-ville. Celle-ci a été réalisée lors d’une activité de médiation culturelle avec le Cercle des fermières de Notre-Dame-de-Bellerive.

Faire découvrir la mosaïque

C’est aussi parce qu’elle reçoit toujours un bel accueil sur ce territoire qu’elle a accepté de s’associer au Festival et de sortir de sa zone de confort habituelle. « La mosaïque ne fait pas partie de notre patrimoine culturel, malgré le fait que ce soit un art millénial. Je suis contente de pouvoir la faire découvrir. Qu’est-ce qu’une mosaïque? C’est un assemblage de tesselles qui forment un tout. Un peu comme Salaberry-de-Valleyfield qui est une communauté tissée serrée formée de pleins de morceaux : des cafés, des restaurants, des lieux de culture », image-t-elle.  

En tant que présidente d’honneur des festivités, Mme Brinkman a le privilège de lancer un défi aux artistes participants : ceux qui le souhaitent devront réaliser une œuvre inspirée de la thématique.

« J’espère qu’ils participeront en grand nombre, mais surtout que les œuvres seront variées. J’aimerais voir des œuvres qui représentent toutes les déclinaisons de la mosaïque, tant dans sa forme que dans sa symbolique. J’ai bien hâte de découvrir les œuvres des participants », termine-t-elle.

Le Festival des arts se tiendra les 30 et 31 juillet au parc Delpha-Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield. On peut en apprendre plus sur cette activité, en visitant le site Internet au: https://festivaldesartsvisuels.com. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Une citoyenne du Suroît signe sa seconde trilogie de romance osée

Pour ses 40 ans, Julie Laplante, une résidente de la région du Suroît a décidé de réaliser un souhait qui se trouvait sur sa « bucket list» : écrire un livre. Mais l’écrivaine, aussi entrepreneure dans la vie de tous les jours, s’est laissé prendre en jeu et a finalement rédigé une trilogie. Avant d’en rédiger une seconde inspirée par un ...

durée Hier 10h00

L'Afrique en vedette ce samedi à Beauharnois

Un parfum d'Afrique règnera au parc Sauvé de Beauharnois ce samedi 20 août à l'occasion du Festival de l'Afrique qui s'y tiendra de midi à 22h. Les visiteurs pourront se familiariser avec des produits africains et des jeux, en plus d'être divertis par des prestations artistiques tout au long de la journée.  C'est l’Institut des dynamiques ...

17 août 2022

Rencontre avec l'auteure Marie Laberge en septembre à Sainte-Martine

C'est le jeudi 15 septembre prochain que l'auteure Marie Laberge qui signe à ce jour 15 romans et un essai sera de passage à Sainte-Martine. Les citoyens intéressés à participer à cette rencontre doivent obligatoirement s'inscrire.  Ce tête-à-tête littéraire se tiendra au Centre communautaire situé au 13, rue Ronaldo-Bélanger à 19h.  Marie ...