Publicité

23 novembre 2021 - 09:10 | Mis à jour : 09:16

Café culturel La Factrie

Conférence sur la situation du français ce lundi à Salaberry-de-Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Ce lundi, le 29 novembre, Gérald Larose, qui a présidé en l’an 2000 la commission parlementaire intitulée États généraux sur la situation et l’avenir de la langue française au Québec sera de passage au café culturel La Factrie le temps d'une conférence. 

C'est sous le coup de 19h que l'homme prononcera une conférence intitulée La situation du français, ça vous intéresse? Voici le descriptif de cette activité: 

Un rapport comportant 149 recommandations a été remis l’année suivante.
La situation du français, particulièrement dans la région de Montréal, s’est sérieusement détériorée depuis ce temps-là. Devant un constat largement
qualifié de déplorable, le gouvernement a déposé le projet de Loi 96 sur la langue officielle et commune du Québec, le français. Projet de loi qui est toujours débattu en commission parlementaire.

Qu’est-ce qui s’est passé au cours des 20 dernières années ? Le projet de loi 96 est-il la réponse adéquate aux problèmes soulevés ? La Factrie reçoit un observateur particulièrement bien documenté sur le sujet en la personne de Gérald Larose qui nous fera part de son point de vue sur ces questions.

Notons que les réservations sont obligatoires pour assister à cette rencontre au 579-790-5881. Le passeport vaccinal, une carte d'identité et le poste du masque seront aussi requis. 
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.