Publicité

14 juillet 2021 - 09:00

Jusqu'au 20 août prochain

Une exposition photo de passage à Saint-Louis-de-Gonzague

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les terrains avant du centre municipal et de l'église de Saint-Louis-de-Gonzague accueillent, jusqu'au 20 août prochain, l'exposition photo  «Ensemble, la santé à coeur », créée par la Fondation de l'Hôpital du Suroît. 

Afin de souligner le travail exceptionnel des travailleurs de la santé lors de la crise de la COVID-19, la Fondation de l'Hôpital du Suroît a créé une exposition photo gratuite afin de montrer de visage de ceux ayant travaillé au front, mais également la bienveillance citoyenne et le travail efficace des employés du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Les citoyens intéressés à découvrir les anges gardiens qui ont fait la différence pendant la pandémie peuvent parcourir les 7 panneaux de l'exposition. Sur ceux-ci, on remarque des professionnels de la santé de l’Hôpital du Suroît en action, mais aussi les dessous de l’Hôtel Plaza de Salaberry-de-Valleyfield, alors transformé en site non-traditionnel pour les personnes atteintes de la COVID-19, lors de la pandémie.

« La Fondation est très fière de ce projet, à la fois sensible et audacieux. Grâce à cette exposition, les citoyens du Suroît pourront être témoins des dessous de la crise qu’ils ont, pour la plupart, vécu en confinement dans leur demeure. C’est la meilleure façon que nous avons trouvé d’offrir une vue intimiste de la crise de la COVID-19 dans la région afin de sensibiliser les gens à l'importance du respect des mesures sanitaires » souligne Michèle Cyr-Lemieux, directrice générale de la Fondation.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.