Publicité

7 juin 2021 - 11:00

Jusqu'au 25 juillet

Le MUSO présentera la 3e édition de l'exposition itinérante du R.A.S. dès le 23 juin

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Musée de société des Deux-Rives accueillera la 3e édition de l’exposition itinérante du Réseau Art Spontané, R.A.S du 23 juin au 25 juillet dans la salle Desjardins du Musée.

Le projet R.A.S., Réseau Art Spontané, est une création de l’association Valédar, de La Factrie, café culturel ainsi que du Collège de Valleyfield. Cette initiative se veut l’occasion de multiples rencontres entre des artistes professionnels, semi-professionnels et la jeune génération de créateurs. Depuis trois ans, chaque année, c’est près d’une trentaine d’artistes, dans une optique de transfert de connaissances et de réseautage, qui participent à ces événements de création.

Lors de la 2e édition de 2020, en raison de sa fermeture temporaire reliée à la pandémie, le Musée de société des Deux-Rives a dû adapter sa façon de faire et présenter de manière virtuelle, via sa page Facebook, l’ensemble de l’exposition.

Pour cette 3e édition, le MUSO est ouvert au public avec, cependant, une capacité maximale de 25 personnes à la fois. L’exposition peut donc prendre place dans la salle Desjardins et transporter les visiteurs dans les différents univers créés par les artistes.

« C’est toujours un grand plaisir d’accueillir une exposition d’artistes d’ici ! R.A.S., c’est une occasion de voyager et d’être transporté dans plusieurs univers. Chaque visiteur y trouvera une œuvre significative pour lui, une œuvre qui lui parle et qui l’emmène à se questionner. C’est beau de voir les différents médiums utilisés, les différentes réflexions et interprétations autour d’un thème commun. Je vous invite en grand nombre à venir découvrir le talent de nos jeunes artistes et créateurs! » a affirmé Marie France Lirette, directrice générale.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.