Publicité

14 avril 2021 - 12:00

La Ville élimine les frais de retard pour les usagers de sa bibliothèque

Beauharnois dit oui au mouvement mondial Fine Free Library

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 6 avril dernier, la Ville de Beauharnois a décidé de se joindre à un mouvement mondial ayant pris naissance aux États-Unis, soit le Fine Free Library. Ce dernier vise à démocratiser l'accès à la bibliothèque en éliminant les frais de retard exigé aux usagers qui rapportent un ou des documents après la date de remise prédéterminée. 

Avec ce projet pilote, la Ville vise à élargir l'accès à la population à ce lieu de savoir puisque ces frais peuvent constituer une barrière économique pour certains, en particulier les mineurs et les familles à faible revenu.

Le mouvement mondial Fine Free Library ayant pris naissance aux États-Unis prend de plus en plus d’ampleur au Québec. D’ailleurs, Beauharnois est la première ville de la MRC Beauharnois- Salaberry à adopter cette procédure alors qu’à travers la province on dénombre plus de 250 municipalités qui y ont adhéré.

La barrière financière des frais de retard entre en opposition avec la mission de proximité des bibliothèques publiques auprès de la population : « L’ultime mission de notre bibliothèque est d’être accueillante et abordable pour permettre aux enfants, aux clientèles défavorisées et à l’ensemble des citoyens un lieu d’accès à la culture, à l’éducation et à l’alphabétisation. C’est pourquoi le conseil est venu à la conclusion que ces amendes contrevenaient à notre mission d’accessibilité » mentionne le premier magistrat de la Ville, Monsieur Bruno Tremblay.

Maintien de certaines consignes 


Malgré cette nouvelle pratique, les usagers sont invités à rapporter leurs ouvrages dans un délai de 21 jours ouvrables. D’ailleurs, après 10 jours de retard, un avis de courtoisie sera envoyé aux retardataires rappelant l’échéance du prêt : « Exceptionnellement durant la pandémie, la durée d’emprunt a été prolongée à 25 jours. Concrètement, si un citoyen ne rapporte pas ses livres dans les 10 jours ouvrables suivant l’échéance du prêt, la permission d’emprunter de nouveaux documents sera suspendue. L’usager devra alors renouveler son emprunt ou retourner les livres prêtés. Dans une autre mesure, les personnes indisciplinées se verront facturer le coût de remplacement du document, après une période déterminée » précise Anne Bouthillier, chef de division – culture et vie communautaire à la Ville de Beauharnois.

L’analyse du succès de ce projet pilote se fera en fin d’année afin de légitimer sa poursuite dans les années ultérieures.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.