Publicité

30 mars 2021 - 05:00

Parc Delpha-Sauvé

Place au Festival des arts de Salaberry-de-Valleyfield les 31 juillet et 1er août

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les amateurs d’arts visuels peuvent se réjouir: le Festival des arts de Salaberry-de-Valleyfield est l’un des rares événements qui se tiendra cet été sur le territoire municipal. L’annonce officielle a été faite ce lundi 29 mars, soit près de quatre mois, jour pour jour, avant sa tenue.

« À la base, il nous fallait l’autorisation de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield pour pouvoir tenir l’événement. Nous l’avons obtenue la semaine dernière. Plusieurs mesures seront mises en place sur le site afin d’assurer la protection des visiteurs, mais aussi des exposants. Nous sommes encore à peaufiner celles-ci, mais nous nous adapterons aussi aux consignes de la Santé publique qui seront émises pendant la période estivale », résume la directrice générale de l’événement pour la 6e année consécutive, Émilie Fortier.

C’est les 31 juillet et 1er août que les amateurs d’art ont rendez-vous au parc Delpha-Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield pour rencontrer les artistes participants. En raison de l’annulation de l’édition 2020, c’est Tina Struthers, artiste de la région du Suroît, qui agira comme présidente d’honneur pour cette activité dont la thématique est Flux et reflux.

Plusieurs mesures sanitaires à respecter sur le site

Puisque le Festival des arts de Salaberry-de-Valleyfield attire moins de visiteurs que les Régates ou le Festival international de rodéo, il pourra avoir lieu pendant la saison chaude. Cependant, les visiteurs et exposants devront se soumettre à une série de mesures sanitaires.

Par exemple, aux deux entrées du site, un parcours à sens unique sera apposé au sol pour éviter les rassemblements inutiles à certains endroits sur le site. Les kiosques des artistes participants prendront place sous des grands chapiteaux de 20X20 où les deux exposants seront séparés par un vinyle. « Le parcours au sol sera aussi présent dans la section des exposants. Des stations de désinfection pour les mains seront aussi installées sur le site et le port du masque sera obligatoire. Mais il est possible que ces consignes changent jusqu’à la toute dernière minute. Si des assouplissements sont permis, nous nous ajusterons », ajoute-t-elle.

L’édifice Jean-H. Besner, situé dans le parc Sauvé sera aussi utilisé pendant le Festival comme par les années passées en vertu des mêmes conditions.

En recrutement

Rappelons que bon an mal an, une cinquantaine d’artistes participants à l’activité. Actuellement, le comité organisateur de l’édition 2021 est en mode recrutement, et ce, jusqu’au 1er mai. « Les artistes inscrits l’an passé sont acceptés d’emblée pour cet été. Ils n’ont pas besoin de refaire une demande. Pour les autres, tous les détails sont disponibles sur notre site Internet. Jusque’à présent, nous sommes chanceux, la majorité des exposants attendus lors de l’édition 2020 ont signifié leur intérêt de participer cette année. »

En raison de la pandémie actuelle, des activités qui se tenaient en marge du Festival des arts seront abandonnées. « On parle par exemple, d’activités de médiation culturelle. À cause du contexte actuel, nous souhaitons mettre simplement l’accent sur l’artiste et son travail. Ils ont connu des passages difficiles au cours de la dernière année et nous avons envie de les mettre en lumière. Au cours de l’activité, les visiteurs pourront échanger avec les artistes présents, en plus de les voir travailler en direct », conclut Mme Fortier.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.