Publicité

15 mars 2021 - 13:09 | Mis à jour : 13:21

Aide financière de près de 4000$

Soutien financier pour l'Harmonie Rythmica de Salaberry-de-Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L'Harmonie Rythmica de Salaberry-de-Valleyfield, dont la survie était menacée à court terme en raison de la crise sanitaire, reçoit une aide financière. C'est le député de Beauharnois, Claude Reid, qui accorde à l'organisme musical une somme de 3 924$ au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy. 

« L’Harmonie Rythmica de Salaberry-de-Valleyfield est au cœur de la vie culturelle régionale depuis maintenant 34 ans. Les artistes et musiciens du groupe ont hâte de se retrouver, et de renouer avec la scène, le plus rapidement possible. Je me réjouis que cette aide financière puisse leur permettre de poursuivre leurs actions quand ce sera possible », déclare le député de Beauharnois

Cette somme provient du Fonds régional d’urgence pour les organismes affectés par la pandémie de la COVID-19.

Découlant du Plan de relance économique du milieu culturel annoncé en juin 2020, ce fonds permet de pallier la situation financière précaire d’organismes à but non lucratif qui risquaient de cesser leurs activités dans les 6 à 8 mois. Les organismes admissibles avaient jusqu’au 29 janvier 2021 pour déposer leur demande.

À l’échelle nationale, un total de 56 organismes culturels bénéficient du Fonds régional d’urgence pour les organismes affectés par la pandémie de COVID-19, qui s’élève à plus de 1,5 M$.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.