Publicité

2 février 2021 - 08:00 | Mis à jour : 10:31

Il anime une émission web depuis 2015

Nomination au Gala des Oliviers pour un citoyen de Saint-Étienne-de-Beauharnois

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À la barre du talk-show web Pas d’temps à perdre, le résident de Saint-Étienne-de-Beauharnois, Marc-Antoine Montpetit a reçu une bonne nouvelle récemment. Pour la première fois depuis la naissance de son projet, il récolte une nomination au Gala des Oliviers qui est prévu le 21 mars prochain.

Animateur et concepteur de cette émission de variétés enregistrée devant le public à Valspec, le Stéphanois a vu celle-ci être mise en nomination dans la catégorie podcast de l’année. S’il met la main sur la statuette, ce sera devant François Bellefeuille, Guillaume Wagner, Thomas Levac et Charles Beauchesne.

" Le p'tit gars refusé 3 années de suite à l'école nationale de l'humour me croirait pas si je lui disais que 10 ans plus tard, il serait en nomination au Gala des Oliviers ! Fier, honoré et ému je suis. Merci à tous pour votre soutien !", a-t-il indiqué sur les réseaux sociaux. 

Depuis 2015, année où il démarre Pas d’temps à perdre, il a cuisiné sur son plateau plusieurs gros noms de la francophonie, dont Michel Charrette, Gildor Roy, Julie Snyder, Michel Barrette, Ludivine Redding et Christian Bégin. Ce qui le démarque des autres? Sa répartie unique et ses questions inscrites au dos d’une boîte de céréales d’une marque bien connue.

En 2020, il a continué son ascension en animant deux épisodes au Festival Juste pour rire à partir de la plarforme Yoop et des entrevues en direct sur sa page Instagram.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.