Publicité

18 janvier 2021 - 11:00

La chanteuse de Coteau-du-Lac passe à la deuxième étape du Camp de sélection

Meghan Oak poursuit son aventure à Star Académie

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

La jeune autrice-compositrice-interprète de Coteau-du-Lac, Meghan Oak, a su convaincre la production, la directrice de l’académie et les membres du corps professoral, lors du premier Camp de sélection de Star Académie. Sélectionnée parmi les trente candidats, elle poursuivra donc son aventure au sein de Star Académie.

Le premier épisode du Camp de sélection, diffusé ce dimanche sur les ondes de TVA, a donné aux téléspectateurs un avant-goût de l’aventure qui attend les futurs académiciens. 

Questionnée par l’animateur, Patrice Michaud, à savoir ce qu’elle venait chercher à l’Académie, Meghan Oak dit espérer pouvoir sortir de sa tête et vivre davantage son art dans son coeur et ses émotions.

Rappelons qu’en octobre 2020, la chanteuse de 22 ans a sorti un premier EP, Étrangère. Le mini-album regroupe cinq chansons originales, dont le succès Au revoir, auquel s’ajoute deux compositions en anglais et deux en français.

Prochaine étape

Les amateurs de la populaire téléréalité pourront retrouver Meghan Oak ainsi que l’ensemble des participants dimanche prochain lors du deuxième Camp de sélection.

Au terme de ce deuxième épisode, la directrice de l’Académie et les professeurs choisiront les 20 candidats qui se seront le plus démarqués parmi ceux toujours dans la course. Ceux-ci accèderont directement au premier variété, le 14 février.

Les dix autres pourront bénéficier d’une ultime chance de se qualifier grâce au public qui sera invité à voter ses 2 artistes préférés. Au total, ce sont 22 candidats qui se présenteront devant les téléspectateurs lors du premier grand gala de Star Académie , dans l’espoir d’obtenir l’une des 15 places à l’Académie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.