Publicité

28 décembre 2020 - 15:45

Rétrospective 2020

Retour sur l'actualité culturelle de la dernière année

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’année 2020 tire à sa fin, et bien qu’elle fût marquée par la pandémie, plusieurs autres événements ont teinté les douze derniers mois. 

Au niveau culturel, tous les événements d’envergures ont dû être annulés, mais les artistes de Beauharnois-Salaberry ont su s’adapter à la nouvelle réalité et ont su se réinventer pour créer de belles grandes choses.

Voici un survol de l’année culturelle de la région telle que décrite par Néomédia Valleyfield au cours des derniers mois: 

20 janvier 2020: Un cinéaste de Beauharnois signe un documentaire pour les 160 ans du Collège Bourget

Le lundi 20 janvier, le cinéaste de Beauharnois, André Desrochers  était de passage à l’édifice Raphaël-Barrette de Salaberry-de-Valleyfield pour y prononcer sa conférence Mémoires de pierres.

Organisée par la Société d’histoire et de généalogie de Salaberry, cette activité mettait en lumière le Collège Bourget, une institution scolaire privée située à Rigaud et qui célébrait en cette année 2020, son 160e anniversaire. Via cette démarche, le cinéaste venait témoigner de l’importante contribution des institutions religieuses à la sauvegarde de la culture et de la langue française au Québec.

20 janvier 2020: "Opéras!" de l'ensemble Galileo est nommé concert de l'année

Opéras!, le concert de l’ensemble Galileo, anciennement l’Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, s’est vu remettre le prix pour le concert de l’année lors de la 23e édition du gala des prix Opus du Conseil québécois de la musique.

Opéras! a été produit en collaboration avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et s’est décliné en deux représentations, les 26 mai et le 7 juin à Salaberry-de-Valleyfield et Vaudreuil Dorion. La représentation s’est partagée entre La scala di seta, opéra en un acte de Gioachino Rossini — en première Canadienne sur instruments d’époque —  et un florilège d’airs de cour française du XVIIIe siècle.

Pour le chef Daniel Constantineau, le succès d’Opéras! est d’abord et avant tout redevable au travail d'équipe qu’il l’a animé. « Aux premières loges de cette réussite, on retrouve les musiciens (nes) et chanteurs (euses) bien sûr, mais tout autant les coach Marie-Ève Scarfone et Suzie Leblanc, la metteuse en scène Marie-Nathalie Lacoursière, assistée de Carolane Hardy, la productrice Geneviève Lessard et les membres des directions et CA de Galileo et de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal », précise-t-il d’entrée de jeu au sujet de ce spectacle qui rayonne à l’extérieur de la région.

23 janvier 2020: Le Réseau Art Spontané présente son exposition itinérante

Fruit d’une collaboration entre différents partenaires de la région, le Réseau Art Spontané/RAS procédait le jeudi 23 janvier au vernissage d’une exposition itinérante qui prendrait place dans quatre lieux de diffusion artistique de janvier à décembre.

Partenaire du RAS, le Cégep de Valleyfield devenait le premier lieu d’exposition de la trentaine d’œuvres réalisées en 2019 lors des soirées de création spontanée, le 8 février dernier à la salle d’exposition du DM-02, située dans les espaces de la bibliothèque Armand-Frappier. Le Collège était très honoré de cette participation.

« Nous avons la chance d’avoir un département d’Arts visuels très impliqué dans son milieu et un espace de diffusion de grande qualité à l’intérieur de nos murs. C’est une grande fierté pour notre communauté collégiale de voir nos étudiants participer à ses activités de création et de contribuer ainsi à faire de faire rayonner la culture régionale », soulignait Marc Rémillard, directeur général.

29 janvier 2020: Initiation au multimédia pour une centaine d’écoliers de la CSVT

Onze groupes d’élèves, âgés entre 9 et 12 ans, issus de neuf écoles de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands ont été au coeur d’une démarche initiée par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et le MUSO à la fin janvier. Celle-ci visait à leur apprendre les rudiments du multimédia.

La réalisation de courts-métrages était la thématique de l’une de ces formations. La popularité de cette activité fût si grande que de nouvelles écoles ont offertes ces courtes formations dès les semaines suivantes, combinées à quatre nouveaux ateliers préparatoires. Les nouveaux groupes recevaient également des ateliers proposant de s’initier à la scénarisation, le tout en étant chapeautés par Carl Vincent, artiste-marionnettiste spécialisé dans le théâtre de l’objet.

30 janvier 2020: Les 175 ans de Sainte-Martine seront célébrés tout au long de l'année 2020

Cette année, la Municipalité de Sainte-Martine soufflait ses 175 bougies. Pour célébrer ce moment historique, plusieurs activités étaient prévues de janvier à décembre. Celles-ci se voulaient rassembleuses et éducatives puisqu’elles visaient à permettre d’en apprendre davantage sur l’histoire municipale.

Le coup d’envoi des festivités devait être donné les 15 et 16 février lors du Festi-Glace. Une édition toute spéciale de la Fête des Moissons, événement phare de la municipalité, était prévue le 12 septembre et un souper communautaire était organisé pour commémorer ce moment important.

En plus de lancer un appel de projets pour que les organismes de Sainte-Martine soient partie prenante des célébrations, la municipalité souhaitait rappeler à ses citoyens l’histoire derrière sa naissance. Des capsules vidéo devaient être mises en ligne au fil des mois, présentant principalement des ambassadeurs et ambassadrices ayant marqué ou s’étant illustrées auprès de la communauté.

Un rallye complété à l’aide d’une application mobile, un livre destiné aux 5 à 8 ans, l’aménagement du terrain situé derrière la bibliothèque municipale, la plantation de 175 arbres et la modernisation de l’image de marque de Saint-Martine étaient aussi parmi les projets que la municipalité souhaitait mettre de l’avant en 2020 pour souligner cet anniversaire important.

Février:

12 février: La musique punk à l’honneur en mars à Salaberry-de-Valleyfield

Une conférence de presse tenue au café culturel La Factrie de Salaberry-de-Valleyfield à cette date confirmait la 9e édition du Punkstock, un festival de musique punk les 6 et 7 mars de cette même année, à Salaberry-de-Valleyfield.

Pour l’occasion, dix formations musicales régionales prenaient d’assaut la scène de la Factrie pour faire plaisir aux amateurs de cette musique, mais également pour une cause d’ici.

« L’événement en est à sa neuvième édition au total. Aujourd’hui, ce sont les groupes qui me contactent, car ils veulent être dans la programmation. Je suis très content, surtout que l’événement remet tous les profits à une cause d’ici. Cette année, c’est la maison d’hébergement L’Accueil pour elle qui en sera bénéficiaire », précisait alors l’instigateur de l’activité, Claude Lepage.

L’organisme assure un service d’aide et d’hébergement aux femmes et enfants victimes de violence conjugale. Bon an mal an, c’est plus de 1 000$ qui sont remis à la cause soutenue par le Punkstock.

27 février 2020: Nouveau théâtre à vocation culturelle à Salaberry-de-Valleyfield

La nouvelle entreprise à vocation culturelle baptisée Le Théâtre Le Crapaud Cornu a vu le jour à cette date à Salaberry-de-Valleyfield. L’entreprise est située au 57 rue Champlain, soit dans les anciens locaux de la Boutique du jouet. L’objectif derrière son ouverture? Diversifier l’offre culturelle du territoire.

La compagnie se spécialise dans la production et la diffusion de spectacles. Une salle de spectacle intimiste permet d’accueillir  sur place une trentaine d’adultes ainsi que des groupes préscolaires et scolaires de près de 50 enfants. « Au fil des dernières années, j’ai développé un intérêt pour la marionnette sous toutes ses formes, en plus d’y percevoir un engouement grandissant auprès d’un public d’âge varié. Salaberry-de-Valleyfield mérite aussi d’avoir son propre théâtre de marionnette pour développer l’imaginaire de sa population! », expliquait le fondateur de l’entreprise, Carl Vincent lors de l’inauguration officielle.

Mars

1er mars 2020: La MRC de Beauharnois-Salaberry met 57 500$ à la disposition des artistes de son territoire

Au début de mois de mars dernier, la MRC de Beauharnois-Salaberry annonçait l’édition 2020 de son Fonds culturel. En vertu de cette initiative culturelle, une somme de 57 500$ était mise à la disposition des artistes de son territoire pour supporter leurs projets artistiques.

Annuellement, le fonds a pour mission de mettre à la disponibilité de la communauté culturelle du territoire (artistes, artisans, producteurs, créateurs, intervenants, organismes, etc.) des ressources financières. 

À titre indicatif, la MRC franchissait, en 2019, le cap des 600 000 $ attribués dans le cadre du Fonds culturel depuis sa mise sur pied en 2001. Depuis cette date, pas moins de 145 bénéficiaires (artistes et artisans, organismes, etc.), dont 13 boursiers depuis 7 ans, ont pu bénéficier de ce précieux soutien financier.

Avril

27 avril 2020: Quartier général virtuel: un lieu de rassemblement unique

Né du désir de mettre en valeur les organismes et artistes de la région en ce temps de distanciation sociale, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield lançait à cette date le Quartier général virtuel. Ce lieu de rassemblement unique et entièrement disponible sur le web propose, encore à ce jour, plus de 20 activités variées afin de rejoindre un large public. 

La plateforme web regroupe des activités de qualité, diversifiées et conçues par des gens et des organismes d’ici. Un calendrier, publié de façon hebdomadaire présente une programmation 100% locale et originale. 

Les activités sont présentées sous forme de capsules vidéo, certaines étant préenregistrées et d’autres en direct, sur la page Facebook officielle intitulée Quartier général virtuel.

Mai

25 mai 2020: Plus de 10 250 $ en bourses pour des étudiants du Collège de Valleyfield

Au cours d'une soirée virtuelle, 29 bourses et des mentions honorifiques totalisant plus de 10 250$ ont été remises à des étudiants du Collège de Valleyfield. Les bourses étaient décernées aux étudiants qui se sont engagés de manière exceptionnelle . Les mentions honorifiques étaient remises à ceux qui se sont démarqués par leur utilité et par la qualité de leur esprit d’équipe. 

Du côté socioculturel, ce sont Nicholas Giacalone et Raphaëlle Crête qui ont respectivement été reconnus en tant que « Performance artistique » masculine et féminine de l’année. 

Juin

29 juin 2020: La troupe de théâtre adapté Les Pas pour Rire reçoit une subvention de 20 000$

Le député de Beauharnois, Claude Reid, annonçait à cette date, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, l’attribution d’une aide financière de 20 000$, dans le cadre de l’Appel de projets Culture et inclusion, pour soutenir un projet de la troupe de théâtre adapté Les Pas pour Rire.

Au quotidien, les comédiens de cette troupe vivent avec une déficience intellectuelle et différents problèmes d’adaptation. « Le projet de la troupe Les Pas pour Rire contribuera assurément à faire de notre région un endroit encore plus dynamique sur le plan culturel et plus inclusif d’un point de vue social. Ce sont de telles initiatives qui soudent les communautés, et qui les font grandir. Je félicite la troupe pour l’obtention de cette aide », indiquait Claude Reid, député de Beauharnois. 

Juillet

14 juillet 2020: Augmentation des budgets d'acquisition de deux bibliothèques régionales

Plus tôt en juillet, on annonçait que les bibliothèques de Salaberry-de-Valleyfield et de Beauharnois allaient bénéficier pour les années 2020 et 2021 d'une augmentation de leur budget d'acquisition de 46 500$.

Ces aides financières totalisant 192 000$ étaient accordées par la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, aux bibliothèques publiques autonomes (BPA). L'objectif? Leur permettre de continuer à offrir des collections de livres et de documents de qualité, qui sauront répondre aux besoins des populations qui les fréquentent. 

 « Je me réjouis de cette aide qui permettra aux bibliothèques publiques autonomes de la circonscription de Beauharnois de continuer à offrir des services de qualité ainsi que d’enrichir leur offre documentaire, au bénéfice de la population. La culture doit être accessible au plus grand nombre de citoyens, partout sur le territoire. Cette aide financière contribue à atteindre cet objectif » , mentionnait le député de la circonscription de Beauharnois, Claude Reid au moment de l’annonce officielle.

Août

9 août 2020: Valspec concocte une programmation alternative pour l’automne

La Directrice des communications et du développement au sein de l’entreprise culturelle Valspec, située à Salaberry-de-Valleyfield, confiait en août dernier que le diffuseur travaillait à une programmation alternative pour cet automne.  Elle ajoutait que depuis le mois de mars, le diffuseur avait dû annuler une dizaine de spectacles et dû en reporter une cinquante à ce jour. 

« Nous élaborons la programmation automnale en ce moment. Nous souhaitons être en mesure d’annoncer le tout dans les prochains jours, semaines. Cette programmation alternative couvrirait une partie de l’automne, ce qui devrait nous mener de septembre à novembre minimalement, avant de reprendre une programmation régulière (si tout va bien!) », confirmait Jessica Stafford. 

La majorité des spectacles qui devaient se tenir après le 13 mars et jusqu’à ce jour ont pu être reprogrammés. 

Septembre:

16 septembre 2020: Une artiste Martinoise devient la première lauréate du Prix Reynald-Piché

Le 16 septembre dernier, l'artiste peintre et sculptrice de Sainte-Martine, Louise Page, devenait la toute première lauréate du Prix Reynald-Piché de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Autodidacte de formation, Mme Page peint et sculpte depuis 1975. Comme l’affirmait son bon ami André Desrochers, lui-même récipiendaire 2018 du Prix Reynald-Piché, « Depuis le début de sa carrière, elle participe à de nombreux festivals, colloques et symposiums qui se tiennent à l’extérieur de Beauharnois-Salaberry. En ce sens, elle fait rayonner la région au-delà des frontières. Elle a exposé et / ou participé à des événements à Montréal, Québec, Chicoutimi, Saint-Lambert, Deux-Montagnes, Matane et même à Montpellier (France) où elle a tenu une rétrospective de ses œuvres « transportables » ainsi que 2 expositions itinérantes « Québec en 3 D » à Paris, Cannes et Lyon »

Octobre:

5 octobre 2020: Artistes recherchés pour spectacles intimes à La Factrie

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield lançait plus tôt cet automne, un appel de candidatures aux artistes locaux ainsi que ceux de la région environnante. Jusqu’au 9 octobre à midi, artistes, chanteurs et danseurs étaient invités à soumettre leur candidature, afin de se produire dans le cadre de la programmation 2020-2021 des concerts intimes de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

« Plus que jamais nous souhaitons contribuer à la reconnaissance des artistes de notre région. La pandémie a un effet dévastateur sur l’industrie culturelle. Depuis mars, ce secteur d’activité roule au ralenti. La Ville veut démontrer son appui envers les artistes et les artisans des arts de la scène, en mettant sur pied des projets qui s’adaptent au contexte pandémique », soutenait le coordonnateur à la vie culturelle, Pierre Crépeau.

Novembre:

9 novembre 2020: Le réalisateur Alessandro Cassa se démarque sur le plan national

Un réalisateur et artiste bien connu dans la région du Suroît, Alessandro Cassa, s’est démarqué à l’échelle du pays en novembre : il a vu son concept être retenu dans un appel de projet de CBC/Radio-Canada et du Conseil des arts du Canada.

Par sa websérie « Journal vidéo d’un gigantesque petit univers » il devenait l’un des  rares 200 artistes canadiens ayant reçu cette reconnaissance, accompagnée d’une bourse de 5 000$ pour la réalisation de leur projet artistique.

Un grand honneur, puisque seulement 200 bourses ont été attribuées parmi les 10 provinces. « Ce fut une grande, une très grande surprise d’être retenu. Je savais que très peu d’artistes allait être choisi. J’ai soumis mon projet avec beaucoup d’humilité... et d’espoir ! La nouvelle est arrivée comme un petit miracle, dans le contexte actuel que nous vivons à travers la planète », citait le réalisateur.

10 novembre 2020: Nouvelle collaboration musicale pour deux artistes du Suroît

En novembre dernier, les différentes plateformes qui distribuent de la musique à travers le monde ont vu apparaître un tout nouveau succès: Mi Actitud. Cette nouvelle chanson en espagnol et en anglais était le fruit d’une collaboration entre deux artistes du Suroît

L’ex-candidat de La Voix, le rappeur Tony Sky, qui occupait jusqu’à il y a quelques mois, un emploi derrière les fourneaux au Restaurant Olivia de Vaudreuil-Dorion, joignait sa voix à celle de son amie Amélie Purtell alias Amélia Ruby de son nom d’artiste. Cette dernière est la propriétaire de  l’académie de beauté AmeLAshe’s située à Vaudreuil-Dorion depuis cinq ans.

Promouvoir un produit par la chanson 

À la base c’est pour promouvoir un des nouveaux produits offerts par son entreprise, le O-Tan qu’Amélie a décidé de pousser la ritournelle…en espagnol. En plus de rendre hommage à la femme des années d’aujourd’hui, Mi Actitud se veut aussi un hymne à la diversité corporelle. « Je suis petite et j’ai des courbes et je n’ai pas peur de les montrer. Je veux démontrer avec le clip qu’il faut s’assumer et qu’on peut réussir et aller loin même si on ne correspond pas aux standards de beauté », imageait Amélie Purtell en entrevue avec Néomédia.

30 novembre 2020: Une page Facebook pour se mettre dans l’ambiance de Noël et soutenir les artistes d’ici

Pour soutenir les artistes locaux, Vicky Donnon, elle-même professeure de piano dans la région a démarré une page Facebook en novembre dernier  31 interprètes reprennaient des classiques de Noël tout en recueillant des dons volontaires.

Chaque jour autour de midi, un artiste de la région, entonnait un classique du temps en vidéo. « J’ai créé la page, car j’ai beaucoup d’amis dans le domaine de la chanson et qu’ils ne l’ont pas facile depuis quelque mois. J’avais envie de les aider tout en permettant aux gens de se mettre dans l’ambiance de Noël », racontait l’instigatrice de cette page Facebook qui gagne sa vie en donnant des cours de piano.

En plus de donner une tribune aux artistes participants et de leur permettre de recueillir des dons, la page offrait aussi la chance de découvrir ou redécouvrir des chansons du temps des Fêtes.

Décembre

14 décembre 2020: Rendre hommage au Quartier-Nord de Salaberry-de-Valleyfield en BD

Le CPAQ, un comité de citoyens soutenu par le PRAQ, annonçait il y a quelques jours son intention de créer un cahier de BD mettant en lumière le patrimoine bâti et vécu du Quartier Nord de Salaberry-de-Valleyfield.

Pour concrétiser ce projet artistique, l'organisme lançait un appel aux illustrateurs, auteurs, poètes et paroliers du territoire.  Le projet consiste à la création d'un cahier réunissant des bandes-dessinées ayant pour thème le patrimoine bâti et vécu du Quartier-Nord de Salaberry-de-Valleyfield. Chaque histoire rapportera un récit patrimonial de gens et/ou de lieux qui font l’histoire de ce vieux quartier ouvrier.

Les intéressés ont jusqu’au 29 janvier pour soumettre leur candidature.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.