Publicité

3 septembre 2020 - 10:34

Entrevue vidéo

Le festival "Ce soir on char!" débarque dans vos salons

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le nouveau festival Ce soir on char!, qui a été le plus gros festival d’humour cet été au Québec se transporte à l’écran avec une série de quatre épisodes qui reprend les meilleurs moments de l’événement. Le premier épisode débute sur Noovo dès le 20 septembre à 21h. Une occasion en or pour ceux et celles qui ont manqué ces soirées festives.

Néomédia a discuté avec le duo d’animateur du festival Ce soir on char!, Dominic Paquet et Philippe Bond afin de discuter de divers sujets notamment comment ils vivent la pandémie, leur processus de création dans le contexte actuel et bien plus encore. 

Ce soir on char! dans vos écrans

Le festival Ce soir on char! a été présenté et capté pour la télévision, au mythique Ciné-Parc Saint-Eustache les 21 et 23 juillet dernier.

Plus de 3400 voitures ont pris place sur le site pour assister à ces soirées uniques, créées sur mesure dans le contexte de la pandémie liée à la COVID-19.

Jean-Michel Anctil, Mariana Mazza, Peter Macleod, Cathy Gauthier, P-A Méthot, Philippe Laprise, Mario Tessier, Mehdi Bousaidan, Messmer, Billy Tellier, Réal Béland, Maxim Martin, Mathieu Dufour, Jérémy Demay, Pierre-Luc Pomerleau et Martin Vachon offrent un spectacle hilarant qu’on retrouve dans cette série de quatre épisodes qui sera présentée dès le 20 septembre sur Noovo.

Une deuxième édition

Vous aimeriez assister au festival Ce soir on char! ? Les deux animateurs remonteront sur scène en compagnie de Jean-Michel Anctil, Mariana Mazza, Peter MacLeod, Billy Tellier, Mario Tessier, Mathieu Dufour et Mathieu Vachon à l’Hippodrome Trois-Rivières les 11 et 12 septembre pour offrir une 2e édition de cet événement.

Pour tous les détails, visitez : cesoironchar.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.