Publicité

27 août 2020 - 15:11

Six films à l'affiche

Réouverture du Cinéma 7 sous une nouvelle administration

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les cinéphiles de Salaberry-de-Valleyfield et des environs pourront de nouveau se rendre au Cinéma 7 demain alors que le commerce rouvrira ses portes après plusieurs mois d’inactivité. Cependant, cette importante étape se fera sans Martin Patry qui a passé le flambeau à un nouveau propriétaire récemment. 

Son successeur, Antoine Zeind a toujours gravité dans l’industrie du cinéma à titre de distributeur de longs-métrages avec l’entreprise Yuppie Films depuis 21 ans. Véritable passionné, il a même fait de ce domaine son sujet d’étude. Il est le détenteur d'un baccalauréat et d’une maîtrise dans ce domaine. Son plus grand rêve? Posséder son propre cinéma, ce qui est maintenant chose faite. 

Il est de ceux qui croient beaucoup aux grands écrans. « Il n’y a pas de meilleur moyen pour moi d’écouter un film que sur grand écran. Bien que les moyens de le faire sont nombreux (tablette, télé, cellulaire), rien n’égale l’écran géant. J’ai le privilège de sauver un cinéma qui allait fermer ses portes après 47 ans d’existence, je ne pouvais pas ne pas la saisir. J’espère célébrer le 50e anniversaire de cette entreprise et bien plus », ajoute-t-il.

Six films à l’affiche  

Dès demain, le vendredi 28 août, six films seront à l’affiche soit: Tenet, Mon cirque à moi, Enragé, Les nouveaux mutants, Bob l’éponge et Petit pays. « Dès l’entrée dans le cinéma, le masque sera obligatoire, tout comme la distanciation physique. L’horaire des films a été planifié pour éviter les rassemblements inutiles. De plus, notre capacité totale sera réduite de 50% environ pour s’adapter aux normes de la Santé publique », image-t-il. 

Des poubelles seront aussi disposées devant chaque salle à la fin d’un film pour que les usagers, eux-mêmes, y jettent leurs déchets. De cette façon, les contacts seront limités. 

Le Purell fera aussi partie des habitudes à prendre. Belle nouveauté: il sera possible désormais de payer par carte de crédit ou Interac. «  On acceptera toujours l’argent comptant, mais ceux qui le voudront pourront payer avec ces modes de paiement. C’était le bon moment pour l’implanter. Il sera aussi possible de payer ainsi au comptoir de nourriture. Tout sera mis en place pour assurer la sécurité de tous », rassure-t-il. 

Pour les détenteurs de chèque-cadeau, sachez qu’ils sont acceptés jusqu’au 31 décembre 2020, après quoi, il ne sera plus possible de payer avec ceux-ci. 

Les habitués de l’endroit ne seront pas dépaysés par les changements. « Les ciné-répertoires reprendront en septembre et les prix n’augmenteront pas considérablement au comptoir de nourriture et à l’entrée. Dépendamment de l’achalandage, peut-être que les séances de 21h reviendront d’actualité durant la saison chaude (de mai à août) et durant le temps des Fêtes », lance-t-il. 

Autre projet que M. Zeind aimerait mettre de l’avant prochainement: l’achat de billets sur le site Internet de l’entreprise. « Les gens pourraient les acheter le matin même pour le soir. On travaille sur cette avenue », conclut-il. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.