Publicité

11 juillet 2020 - 07:00

Dès lundi à Salaberry-de-Valleyfield

Réouverture partielle de la bibliothèque Armand-Frappier

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield annonce la réouverture partielle de la bibliothèque Armand-Frappier dès ce lundi 13 juillet. À partir de cette date, l'endroit sera accessible à raison de trois fois par semaine, soit les lundis, mardis et jeudis. 

Plus spécifiquement, il sera possible de s'y rendre les lundis de 13h à 19h30, les mardis de 10 h à 17 h 30 et les jeudis de 10 h à 17 h 30.

Durant cette phase de réouverture, les services suivants seront à nouveau accessibles :

- Accès libre aux collections, en tenant compte de la distanciation physique;

- Postes libre-service pour le prêt et désinfection entre chaque utilisation;

- Maintien du service de réservations (maximum de cinq réservations);

- Retour des documents uniquement par les chutes à livres, afin de conserverez la mise en quarantaine.

L’équipe de la bibliothèque travaille à rendre les espaces suivants disponibles:

- Accès au mobilier collectif avec distanciation physique;

- Accès aux postes d’ordinateur avec désinfection entre chaque utilisation.

Afin de rendre l’espace sécuritaire, le personnel a mis en place un parcours à suivre dans la bibliothèque. De plus, un maximum de 20 personnes est admis à la fois. Pour toutes questions, il est possible de communiquer à la bibliothèque au 450 370-4860.

Horaires des succursales 

La succursale de Saint-Timothée demeure fermée pour le moment, mais le service de prêt sans contact y est maintenu. Il est donc toujours possible de réserver des livres et de les récupérer à l’entrée de la bibliothèque. La succursale de Maxime-Raymond, à Saint-Stanislas-de-Kostka retrouve son horaire d’été et est fermée durant les vacances de la construction.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.