Publicité

7 juillet 2020 - 07:00

Pierre-Yves McSween anime l'indice McSween

Une nomination à la Soirée Artis pour un comptable de Salaberry-de-Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Il y a une quinzaine d’années, Pierre-Yves McSween, comptable originaire de Salaberry-de-Valleyfield validait et compilait les résultats des Prix MétroStar, aujourd’hui Soirée Artis. Il était alors bien loin de se douter que son nom se retrouvait parmi les nominés en 2018, 2019, et en 2020 dans la catégorie Animateur d’émissions de services

« À l’époque, j’étais celui qui avec un collègue, l’un des deux auditeurs (le vérificateur) des résultats des Prix MétroStar. On s’assurait que les décomptes dans les catégories étaient bons et on collait le nom des gagnants dans deux sets d’enveloppe. Jamais à ce moment, j’aurais cru que je serais dans les nominés des années plus tard. À chaque fois, ça me fait sourire », confie-t-il d’entrée de jeu. 

Concours de popularité 

Cette année, son nom trône aux côtés de ceux de Marie-Claude Barrette, Gino Chouinard, Johane Despins et Denis Gagné. « Comme c’est un concours de popularité et que c’est le public qui désigne les nominés, c’est très sympa de me retrouver dans ce groupe. Je suis content, mais je prends ça pour ce que c’est et je ne m’enfle pas la tête. Je suis quand même dans la même catégorie que Gino Chouinard (rires). » 

Celui qui anime L’indice McSween à Télé-Québec depuis quelques années est sans doute le comptable le plus aimé dans la province. « C’est sûr que je bénéficie d’une belle visibilité en faisant de la radio deux fois par jour du lundi au vendredi d’août à juin. Je pense que ça aide aussi à rester dans la tête des gens et c’est plus facile de répondre mon nom quand quelqu’un appelle pour la Soirée Artis », ajoute-t-il. 

Est-ce que son discours sera prêt pour la Soirée Artis au cas où son nom soit prononcé? « Pas vraiment. Honnêtement, je ferais sans doute plus de l’improvisation sur le moment. Je sais qui remercier au besoin. Mais sérieusement, je ne pense pas de gagner. Ce n’est pas tellement sexy de parler de chiffres et de comptabilité, donc je ne m’attends pas à gagner dans un gala basé sur la popularité. » 

Indice McSween: une expérience différente avec la COVID-19 

Au cours des prochaines semaines, Pierre-Yves McSween poursuivra les tournages de l’Indice McSween. « On a recommencé il y a quelques jours et je me sens comme dans un laboratoire scientifique. Tout le monde sur le plateau porte un masque, sauf moi et tout, tout, tout est désinfecte avant et après que j’y touche. Je dois signer un formulaire avant de toucher a quelque chose », raconte-t-il. 

Si tout va pour le mieux, il continuera d’enregistrer les émissions tout l’été pour diffusion à l’automne et à l’hiver 2021. Parmi les autres moyens qui sont pris pour éviter la contamination sur le plateau, on peut aussi nommer la restriction des déplacements. L’équipe est plus sédentaire et les tournages sont prévus dans plus d’endroits fixes. 

« J’espère ne pas tomber malade ou qu’un membre de l’équipe le soit parce qu’il faudra alors tout arrêter. » Est-ce que la COVID est abordée dans les épisodes? « Oui, sous certains angles, mais on ne parle pas que de ça. Je ne voulais pas le faire, car nous ne sommes pas en direct. Si j’en parle et que c’est diffusé dans neuf mois, ce ne sera peut-être plus pertinent », conclut-il. 

C’est dans quelques semaines que seront dévoilés les détails entourant la Soirée Artis 2020. Parions que plusieurs Campivallensiens seront, ce soir-là, rivés devant leur téléviseur ou leur ordinateur pour suivre Pierre-Yves McSween. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.