Publicité

12 février 2020 - 08:00

Dernière chance de voir l'exposition Femmes de papier

La femme célébrée au Musée de société des Deux-Rives le dimanche 8 mars

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le dimanche 8 mars prochain, la gente féminine sera célébrée sous toutes ses coutures à l’occasion de la Journée internationale de la femme. À cette occasion, le Musée de société des Deux-Rives (MUSO) de Salaberry-de-Valleyfield convie les intéressés à une activité combinant thé et exposition. 

« L’événement sera gratuit pour tous et consistera à prendre le thé dans la salle Desjardins dès 13h. Dans celle-ci, les visiteurs pourront découvrir l’exposition Femmes de papier, produite par Boréalis qui porte sur le rôle des femmes dans l’industrie des pâtes et papier. Ce sera l’occasion parfaite d’admirer cette exposition qui prend fin le 15 mars prochain », explique Josée Leboeuf de l’institution muséale. 

Concrètement, Femmes de papier est une exposition itinérante qui présente un point de vue féminin sur l’industrie des pâtes et papier. À l’époque, ce domaine était presqu’exclusivement masculin. 

À travers diverses stations interactives, les spectateurs découvriront le quotidien des femmes au foyer, des cuisinières dans les camps forestiers, des secrétaires à l’usine ou encore des femmes qui défiaient les normes en participant activement à la production. 

Leurs histoires de vie, souvent vécues parallèlement à la réalité de leur mari, repoussent les préjugés. De la fille du papetier à la directrice d’usine, ces femmes de papier feront rire, mais surtout, elles rappelleront tout le chemin parcouru depuis les cinquante dernières années.
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.