Publicité
7 février 2020 - 06:00

Édition 2020

Flux et reflux, une thématique qui fera des vagues au Festival des arts de Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Bien que le Festival des arts de Salaberry-de-Valleyfield ne se tienne que dans sept mois, on connaît déjà les premiers détails entourant la 17e édition prévue les 1er et 2 août prochains de 10h à 18h et de 10h à 17h. Cette année, c’est l’artiste de renommée internationale Tina Struthers qui tient le rôle de présidente d’honneur.

Chaque an, l’activité attire près de 4000 visiteurs au parc Delpha-Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield. « Mme. Struthers est une artiste professionnelle qui a développé un style tout à fait unique utilisant entre autres les fibres textiles. Pour l’édition 2020, la thématique qu’elle désire exploiter cette année est inspirée par le mouvement de l’eau : flux et reflux », précise le Coordonnateur à la vie culturelle à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, Pierre Crépeau.

Comme par les années passées, les différents kiosques des artistes participants prendront place sur la plaine située au nord de l’édifice Jean-H.-Besner où l’on pourra voir s’y élever plusieurs chapiteaux blancs. Ceux-ci, de par leur positionnement, permettront à chaque artiste de bénéficier d’une belle luminosité pour mettre en valeur leurs œuvres.

« L’édifice Jean-H.-Besner sera quant à lui utilisé pour des activités d’animation en lien avec la thématique du festival dont le contenu vous sera dévoilé un peu plus tard dans la saison.  Il y aura vraiment une vague de mouvements et de couleurs dans cette prochaine édition », ajoute-t-il.

Créations en direct

Lors de ce week-end, la cinquantaine d’artistes qui seront réunis au centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield seront invités à participer à un symposium. Comment? En créant devant le public. Fait intéressant: l’un d’entre eux deviendra le prochain coup de coeur des visiteurs.

« Plusieurs participants reviennent d’année en année à cette fête des arts visuels.  Mais on peut aussi compter cette année sur plusieurs nouveaux artistes, entre autres de la relève, qui viendront présenter au public toujours impatient le fruit de leur travail.  Il sera possible pour les visiteurs d’acheter les œuvres qui seront exposées dans le cadre du festival », lance-t-il.

Volet gustatif oblige : plusieurs producteurs du terroir seront présents lors de l’événement afin de permettre une expérience sensorielle bonifiée par les aptitudes gustatives des visiteurs. L’Avenue des saveurs sera positionnée tout près du village des artistes, et ce, afin que les deux expériences proposées aux visiteurs soient offertes en toute harmonie.

Question de continuer d’innover, le comité organisateur du Festival des arts dévoilera, dans les prochaines semaines, la teneur du nouveau projet artistique d’intégration des arts visuels dans le milieu urbain de Salaberry-de-Valleyfield. Cette initiative va s’inspirer de la médiation culturelle, approche artistique favorisant la rencontre entre les créateurs et les citoyens, quels qu’ils soient.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.