Publicité
25 janvier 2020 - 15:00

Arts visuels

Le Réseau Art Spontané présente son exposition itinérante

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Fruit d’une collaboration entre différents partenaires de la région, le Réseau Art Spontané/RAS procédait le jeudi 23 janvier au vernissage d’une exposition itinérante qui prendra place dans quatre lieux de diffusion artistique, de janvier à décembre 2020, puis au lancement d’une nouvelle édition de cette activité de médiation culturelle mettant en vedette les œuvres d’artistes professionnels et semi-professionnels de la région, puis de diplômés et d’étudiants en Arts visuels du Cégep de Valleyfield.

Le projet du Réseau Art Spontané/RAS est né en 2017, alors que la politique culturelle de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et le programme Aide aux initiatives de partenariat du Ministère de la Culture ont permis à des organismes régionaux de travailler ensemble à des projets visant le transfert de connaissances entres de professionnels de la culture et des artistes de la relève.

L’Association Valédar, la Factrie, café culturel et le Cégep de Valleyfield ont alors créé le Réseau Art Spontané/RAS, une plateforme qui a offert l’occasion à une trentaine d’artistes de se rencontrer lors de soirées de création tenues en 2019 dans différents espaces culturels de la région.

Ces moments privilégiés entre les artistes leur ont permis d’échanger sur leur art respectif et d’en apprendre davantage sur différents processus de création dans des contextes variés. Pour les étudiantes et étudiants du Cégep de Valleyfield, l’activité était complémentaire à la formation. « C’est une opportunité de transfert de connaissances et une activité de réseautage plus qu’intéressante dans le cadre de leur cheminement scolaire », de préciser, Érick Cyr, enseignant au programme Arts visuels.

Partenaire du RAS, le Cégep de Valleyfield devient le premier lieu d’exposition de la trentaine d’œuvres réalisées en 2019 lors des soirées de création spontanée. Celles-ci seront en vedette jusqu’au 8 février, à la salle d’exposition du DM-02, située dans les espaces de la bibliothèque Armand-Frappier. Le Collège se dit d’ailleurs très honoré de cette participation.

« Nous avons la chance d’avoir un département d’Arts visuels très impliqué dans son milieu et un espace de diffusion de grande qualité à l’intérieur de nos murs. C’est une grande fierté pour notre communauté collégiale de voir nos étudiants participer à ses activités de création et de contribuer ainsi à faire de faire rayonner la culture régionale », de souligner, M. Marc Rémillard, directeur général du Cégep de Valleyfield.

Au cours de la prochaine année, l’exposition sera déplacée au MUSO du 26 mars au 26 avril, à la MRC Beauharnois-Salaberry du 8 juin au 14 août, puis au Musée de la Pointe-du-Buisson du 1er septembre au 8 novembre.

« Les activités entourant le RAS démontrent toute la force créatrice qui émerge dans notre communauté. La Ville s’est donnée pour mission de faciliter la réalisation et surtout, la diffusion de ces œuvres. Cette exposition représente donc une pièce maîtresse de cette stratégie qui nous permet de participer à la consolidation de type de projets et de contribuer ainsi au développement du pôle régional culturel », a mentionné Pierre Crépeau, coordonnateur à la vie culturelle de Salaberry-de-Valleyfield.

Les organisateurs et partenaires ont également profité de l’occasion pour annoncer que les soirées de création du Réseau Arts Spontané/RAS seront de retour pour une 3e édition cette année. Les artistes de la relève, semi-professionnels et professionnels sont invités à manifester leur intérêt en communiquant avec Émilie Fortier, directrice générale du Café culturel par courriel [email protected] ou en personne à La Factrie au 17, rue du Marché.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.