Publicité
19 décembre 2019 - 14:00

Musique

L'artiste de Coteau-du-Lac, Sylvain Poirier lance son premier album solo

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Originaire de la région, l’auteur-compositeur et interprète à la voix rappelant le grand Leonard Cohen, Sylvain Poirier, propose enfin aux mélomanes, son premier album solo, Sept.
 
Présent sur la scène musicale depuis 1984, le guitariste coteaulacois a collaboré avec de nombreux artistes notamment le Cirque du Soleil et le collectif Pamplemousse. « Ça fait plus de trente ans que je roule ma bosse dans le monde du spectacle. J’ai travaillé avec beaucoup d’artistes et d’organisations. J’ai très souvent été dans l’ombre en tant que guitariste collaborateur», souligne l’artiste en entrevue avec Néomédia.
 
Se payer la traite
 
Avec son premier album, Sylvain Poirier a voulu, comme il le dit si bien, se payer la traite. « J’étais dans un festival de guitares il y a quelque temps et j’ai réalisé à quel point il était facile de vendre des albums après les spectacles. C’est là que j’ai eu le flash si on peut le dire ainsi. » Après quelques discussions avec des collègues du milieu, des séances d’enregistrement en studio Sept est né. « Avec ce disque, je m’offre une carte de visite pour les festivals et autres » , poursuit le musicien.
 
« Ce disque était prévu depuis très longtemps. Avec la complicité du sonorisateur Mario Sévigny et la collaboration d’amis qui ont bien voulu prendre part à l’aventure, l’album a pris vie en quelques semaines à peine » , ajoute-t-il.
 
Sept, c’est 14 chansons, dont huit compositions originales et six reprises tantôt en français et d’autres fois en anglais. Parmi ces reprises, notons celle de L’escalier de Paul Picher et Le Blues du nouveau-né de Richard Séguin.
 
Sept, c’est 14 textes et mélodies, c’est un voyage intérieur, le regard d’un homme de souffle sur sa quête et son parcours de vie. « C’est difficile de décrire mon album. Plusieurs me disent que ça ne ressemble à rien et c’est ce que j’adore. C’est différent et c’est ce que je voulais créer. »
 
Partir sur la route avec Sept
 
Dès janvier, Sylvain Poirier mettra en branle le processus de création d’un spectacle et espère bien présenter son album dans les quatre coins de la province. « J’ai déjà des dates de prévues aux Îles-de-la-Madeleine et au printemps je serai en Suisse. »
 
Aurons-nous la chance de voir Sylvain Poirier sur l’une des scènes des très nombreux festivals qui animent les étés dans la région ?
 
D’ici là, il est possible de découvrir l’artiste et son album Sept sur son site internet : septprojets.com.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.