Publicité
14 novembre 2019 - 13:00

En nomination au 23e Gala des Prix Opus du Conseil québécois de la musique.

L'ensemble musical Galileo en lice pour deux prix importants

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’ensemble musical Galileo, anciennement connu comme l’Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent pourrait bientôt mettre la main sur une ou deux récompenses importantes. C’est que l’orchestre est en nomination pour son spectacle « Opéras ! » dans les catégories            « Concert de l’année – Répertoires multiples » et « Concert de l’année – Régions » au 23e Gala des Prix Opus du Conseil québécois de la musique.

Pour le chef Daniel Constantineau, le succès d’« Opéras !» est d’abord et avant tout redevable au travail d'équipe qu’il l’a animé. « Aux premières loges de cette réussite, on retrouve les musiciens (nes) et chanteurs (euses) bien sûr, mais tout autant les coach Marie-Ève Scarfone et Suzie Leblanc, la metteure en scène Marie-Nathalie Lacoursière, assistée de Carolane Hardy, la productrice Geneviève Lessard et les membres des directions et CA de Galileo et de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal », précise-t-il d’entrée de jeu au sujet de ce spectacle qui rayonne à l’extérieur de la région.

Il ne faut pas non plus oublier, ajoute-t-il, l'apport essentiel et visionnaire du Conseil des arts du Canada, seule instance gouvernementale ayant appuyé le projet.

Deux représentations uniques dans la région

« Opéras ! » a été produit en collaboration avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et  s’est décliné en deux représentations, les 26 mai et le 7 juin à Salaberry-de-Valleyfield et Vaudreuil Dorion. La représentation s’est partagée entre La scala di seta, opéra en un acte de Gioachino Rossini — en première canadienne sur instruments d’époque —  et un florilège d’airs de cour français du XVIIIe siècle.

Bien implanté dans la région

Dirigé par Daniel Constantineau, Galileo est la seule compagnie de musique classique professionnelle de la Montérégie-Ouest. Elle a son pied à terre à Vaudreuil-Dorion. Formation de chambre composée de 15 à 35 musiciens selon le répertoire abordé, son principal objectif consiste à produire de la musique symphonique vivante (live) sur un territoire qui en est généralement privé. Elle le fait sur instruments d’époque, ce qui s’harmonise à merveille avec le caractère historique de la région. Ses productions témoignent de la qualité de son travail artistique et de son enracinement régional.

Au fil des ans, la feuille de route  de l’orchestre s’est remplie de participations importantes. Parmi elles, nommons l’enregistrement des œuvres baroques d’André Gagnon par le label ATMA en 2015, ses nominations aux Gala ADISQ 2016, Galas Opus 2017 et 2020 et l’obtention de subventions du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Ministère de la culture et des communication du Québec, du Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges et de la Ville de Vaudreuil-Dorion.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.