Publicité
11 novembre 2019 - 10:00

L'endroit est reconnu pour son acoustique remarquable

Richard Abel chantera Noël à l’église de Saint-Timothée le 24 novembre

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le pianiste et interprète Richard Abel fera résonner sa voix, le dimanche 24 novembre dès 14h à l’église de Saint-Timothée. C’est qu’il sera en vedette dans un concert de Noël présenté, pour une 3e année consécutive par la Paroisse Saint-Timothée et les Centres sportifs de Salaberry-de-Valleyfield.

Cet emplacement est reconnu dans la région pour son acoustique remarquable et son cachet unique pouvant permettre d’offrir un concert d'une sonorité musicale remarquable.

Richard Abel, un artiste reconnu mondialement et qui cumule plus de 39 années de carrière, sera accompagné sur scène par son groupe de musiciens, ainsi que par la chanteuse Caroll Caza, une artiste de chez-nous. Cette dernière a su développer, au fil des ans, son talent et son étendue vocale allant de l’alto à soprano colorature.

Le président des Centres sportifs,Martin Lacroix, et l’administrateur de la Fabrique, André Lafleur, ont convenu de redistribuer les profits générés par cette activité au bénéfice de la réalisation d’un tout nouveau projet de « Jardin communautaire pour les enfants », sur les terrains adjacents à la rue Archambault, au Presbytère et à l’école Marie-Rose.

Les membres du CA des Centres sportifs considèrent que ce projet s’inscrit parfaitement dans leur mission de « supporter notre jeunesse et la clientèle défavorisée, en favorisant les activités sportives et de saines habitudes de vie ».

Les billets sont au coût de 25$ et ils sont disponibles à la réception des Centres sportifs (450 371-6624, poste 1), au secrétariat du Presbytère Saint-Timothée (450 373-2343, en avant-midi), ainsi que sur la plateforme électronique d’achat en ligne sur le site www.richardabel.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.