Publicité
22 mai 2019 - 12:00

Le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme était de passage

Valspec reçoit de la visite ministérielle le mardi 21 mai

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez a visité, le mardi 21 mai dernier, la salle Albert-Dumouchel sous toutes ses coutures. L’élu tenait à visiter les installations de ce lieu afin de bien saisir les besoins des différents intervenants du milieu de la culture, dont les diffuseurs.

En compagnie des dirigeants de la salle de spectacle, il a visité la salle Albert-Dumouchel, mais aussi le Café Chez Rose, la billetterie, l’arrière-scène et les loges.

« Depuis que j’ai été assermenté, je me fais un devoir d’être sur le terrain et de visiter les différentes salles du Québec. La culture sous toutes ses formes est un pilier de notre société et je veux bien comprendre les besoins des artistes, mais aussi de tous les intervenants qui gravitent dans cet univers, y compris des diffuseurs comme Valspec », précisait M. Rodriguez aux médias locaux.

Selon lui, la culture est ce qui définit une société. « Notre gouvernement s’est fait un devoir de doubler certaines enveloppes budgétaires affectées au domaine de la culture, car le monde ne serait pas le même sans musique, films, émissions de télévision et autres formes de culture », mentionnait-il.

Dans cette volonté de promouvoir et de soutenir davantage la culture, M. Rodriguez ajoutait que les médias locaux, canal de transmission qui fait connaître la culture sous toutes ses formes, ne seront pas en reste. « Les détails seront annoncés très bientôt, mais deux nouveaux programmes seront disponibles pour eux. Il est essentiel pour nous de préserver ces organes médiatiques et la liberté de presse . Celles-ci sont un pilier de la démocratie », concluait-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.