Publicité
18 mars 2019 - 09:00

21 mars

Un talent d’ici en première partie de Christophe Maé à Valspec

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Nul doute, pour Noémie Sheila Rioux, le bonheur sera définitivement à la salle Albert-Dumouchel, le jeudi 21 mars prochain. C’est qu’elle se produira en première partie de l’auteur-compositeur-interprète français, Christophe Maé.

Un bel exploit, étant donné que les premières parties de tous ses autres spectacles en sol québécois seront assurées par King Melrose. « Je suis très privilégiée d’avoir été choisie. J’ai remarqué cet artiste il y a quelque temps car je trouve qu’il dégage quelque chose de simple et de beau. J’ai vu son nom dans la programmation de Valspec et je me suis manifesté auprès de son équipe », raconte la principale intéressée à Néomédia Valleyfield.

Après diverses démarches, elle a été désignée pour ouvrir le spectacle de M. Maé. « Ma partie va durer environ 20 minutes. Pendant celle-ci, je vais chanter des pièces de mon deuxième album solo et quelques exclusivités pour le public présent. Ce sera la deuxième fois que je monterai sur cette scène avec mon matériel personnel », ajoute-t-elle.

Est-ce un défi de passer avant la tête d’affiche de la soirée? « Je ne trouve pas ça difficile, au contraire, c’est une belle opportunité pour moi de me faire découvrir. Je me mets derrière le piano et je plonge dans mon univers avec les spectateurs », conclut-elle.

Si vous ne serez pas dans la salle le 21 mars prochain, on peut découvrir ce talent local sur son site Internetsur Facebook ou via sa chaîne Youtube

Rappelons en terminant que son 2e album À la vitesse du pas est disponible en magasin ou sur Internet depuis quelques mois déjà.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.