Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 février 2018 - 07:00

À Salaberry-de-Valleyfield

Pendant la relâche, on s'amuse au MUSO

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le MUSO - Musée de société des Deux-Rives, en collaboration avec La Factrie, café culturel, invite les jeunes de la région à prendre part à un après-midi d’ateliers de création artistique le lundi 5 mars, de 13 h à 16 h, dans le cadre de la semaine de relâche.

L’activité se tiendra à La Factrie (17, rue du Marché, Salaberry-de- Valleyfield) et l’animation sera assurée par un membre de l’équipe du MUSO. Les parents pourront donc laisser leurs enfants entre bonnes mains le temps d’un après-midi. Le premier atelier en sera un de tissage, où les jeunes participants fabriqueront leur propre signet. Le second atelier sera la création d’un bougeoir avec un pot Mason et des photos d’archives de la collection du MUSO.

Cet après-midi d’activités s’adresse aux jeunes de 6 ans et plus. Il en coûtera 12 $ par enfant afin de participer aux deux ateliers. Il est recommandé d’apporter une collation, mais de la nourriture sera disponible sur place, moyennant un coût supplémentaire.

Pour les familles désirant conclure cet après-midi d’ateliers par une visite au MUSO, il sera possible de visiter MOCO : L’Étoffe d’une ville, notre exposition permanente, de 16 h à 17 h 30, à un tarif spécial (présence obligatoire des parents).

Réservations

Pour réserver une place pour votre enfant lors de cette activité de la semaine de relâche, contactez le MUSO en composant le 450 370-4855, poste 228, ou écrivez à l’adresse [email protected].

Le Musée de société des Deux-Rives

Le MUSO est situé en plein cœur du quartier historique de Salaberry-de- Valleyfield (au 21, rue Dufferin, à l’angle de la rue Grande-Île) et est ouvert au public du jeudi au dimanche, de 12 h à 17 h. Il est possible de stationner au centre commercial ou sur la rue Grande-Île.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.