Publicité

5 novembre 2021 - 14:00 | Mis à jour : 23:13

Chronique auto avec Benoit Charette

Achat de pneus : une explosion des coûts à venir

Voir la galerie de photos

Dans les prochains mois, il en coûtera en moyenne 30 $ de plus pour chaque pneu d'été et d'hiver qui seront achetés sur le marché québécois.

C'est du moins l'évaluation faite par le réputé journaliste et analyste automobile, Benoit Charette, qui présente, à compter d'aujourd'hui, sa toute première chronique hebdomadaire pour le compte du réseau Web Néomédia.

Sur la route depuis 1992, Benoit est copropriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’automobile depuis 2002. À la télévision, il a co-animé durant près de 10 ans l’émission Les légendes de la route avec l’humoriste José Gaudet, et a animé les émissions RPM et RPM+ durant six ans.

Il est aussi un collaborateur régulier pour le réseau Cogeco et la société Radio-Canada. Parmi ses autres projets, il écrit pour la prestigieuse revue Automotive news, dans sa version canadienne, et fournit en contenu plusieurs journaux régionaux au Québec. Il ajoute maintenant à son arc la corde de diffusion chez Néomédia.

Le chroniqueur traitera, dans ses entrevues vidéo, de multiples sujets reliés à l'industrie automobile et des dossiers connexes.

Et pour commencer ce rendez-vous, à l'approche de la saison froide, quoi de plus approprié que de parler des pneus d'hiver.

Des prix d'achat qui explosent en raison, notamment, du coût de transport.

Écoutez les explications de Benoit Charette dans cette première entrevue vidéo.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.